[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAdministrationSite du Monde libertaire

L’Enceinte vierge

Le jeudi 11 novembre 2004.

Dans les cités, les bidonvilles
Le pape bénit la pauvreté
Ça passe le temps, ça tient tranquille
Ceux qui n’ont plus rien à becqu’ter
Et puis, le très Saint-Père a dit
De faire des gosses, même séropos
Ils iront tous au Paradis
D’façons ici, y’a pas de boulot
 
Refrain :
Oh dis, Monsieur, qu’est-ce-c’qui s’pass’rait
Si la Sainte Vierge elle avortait
Sans l’Paradis, ce serait p’têt mieux
S’te plaît fais-moi rêver un peu...
Partout on crève, mais c’est une chance
Et puis faut bien s’faire une raison
Au moins, ça limite les naissances
Sans cette damnée contraception
Bien sûr les viols font une moyenne
Faut s’résigner, surtout rien dire
Que naissent les gosses de la haine
Pourvu qu’ils soient faits sans plaisir
 
(refrain)
 
On parle de vice et de péchés,
Et on excise des gamines
Pourvu qu’il y ait frigidité,
On peut pas dire qu’ce soit un crime
Mais c’n’est pas non plus de l’esclavage
Puisqu’elles ont le droit d’prier Dieu
Dans les liens sacrés du mariage
Si ça fait mal, qu’elles ferment les yeux
 
(refrain)
 
Faire des mômes, c’est pas un loisir
Faut qu’les mères pondent sans conviction
Mais si elles peuvent pas les nourrir
C’est plus prévu par la r’ligion
D’façons, elles n’ont qu’à se laisser faire
Et se soumettre au testament
Se montrer dignes de leurs ovaires
Et s’laisser engrosser sagement
 
(refrain)
 
Ceux qui ont d’la moralité
Montent des gangs, des commandos
Pour faire naître ceux qu’ils vont taxer
Plus tard d’être des enfants d’salauds
Les bien-pensants les bonnes chrétiennes
Vont s’occuper d’ces petites garces
Le temps qu’éclosent leurs mauvaises graines
Qu’on oublie après à la Dass...
 
(refrain)
 
Ils se protègent sous leur tonsure
Et revendiquent leurs p’tites calottes
Sans doute que pour eux c’est plus sûr
Que d’nous laisser mettre des capotes
Pas la peine d’avoir son certif
Pour nous faire docilement gober
Qu’Satan est séropositif
Comme tous ceux qui l’ont bien cherché !
 
(refrain)
 
Le seul virus qui soit bien vu
C’est l’Église, c’est la religion
Fais gaffe à toi si tu l’as plus
On t’pardonne mal ta guérison
Ces malades-là sont sanctifiés
Au ciel y’a plus d’phase terminale
Et Martyr, c’est bien mieux payé
Que d’crever seul à l’hôpital
 
Oh dis, Monsieur, qu’est-c’qui s’pass’rait
Si la Sainte Vierge, elle avortait ?
Sans l’Paradis, ce s’rait p’têt mieux
S’te plaît, fais-moi rêver un peu
Hé ! dis Monsieur, je te crois pas
T’oublie qu’aujourd’hui, c’est dimanche
Jamais la Vierge n’avortera
On la faite Sainte, pas faiseuse d’anges... !

Paroles et musique : Agnès Bihl


2002-2017 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Cgécaf | Cartoliste | Placard