[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1998 (n° 1105 à 1145) > 1117 (2-8 avr. 1998) > [Incendie au local de l’association des libertaires de Raguse]

Incendie au local de l’association des libertaires de Raguse

Le jeudi 2 avril 1998.

Le 6 février au matin, les locaux de la « Società dei libertari » de Raguse ont été incendiés. Les auteurs de l’attentat ont utilisé deux bouteilles d’essence ; le liquide a été introduit sous la porte des locaux ; les flammes ont détruit des étagères et une centaine d’ouvrages, une partie de la moquette et endommagé porte et cloisons. Le rideau de fer et les vitres ont été brisés lors de l’intervention des pompiers tandis que la moquette et des centaines de livres étaient endommagées par l’eau. Les dégâts se montent à 4 ou 5 millions de lires. Cet acte est d’une extrême gravité car la propagation de l’incendie aurait pu détruire le local et s’étendre à l’immeuble où vivent d’autres personnes.

Le siège de l’association des libertaires est le siège historique du groupe anarchiste de Raguse, adhérent de la Fédération anarchiste sicilienne et de l’association « Bohémiens ». Depuis une vingtaine d’années s’y tiennent des activités variées d’ordre politique et culturel ; ce local comporte un important service de librairie et des équipements techniques. Il faut évidemment considérer que les activités nombreuses de ce siège sont à l’origine de l’attentat. Le groupe anarchiste de Raguse a entrepris ces derniers mois une série d’activités politiques et sociales (problèmes de la ville, contre-information sur les crimes de l’État, antimilitarisme, crémation, anticléricalisme) qui l’ont caractérisé comme le plus incisif des groupes d’opposition présents sur le territoire. Ses militants sont aussi engagés dans des initiatives variées d’ordre éditorial, syndical et de volontariat. En le frappant, on tente de freiner l’actuelle renaissance du mouvement anarchiste sicilien dont il représente un des points de force.

Un meeting de solidarité a été prévu le dimanche 15 février à 17 heures à la salle « Falcone Borselino » de Raguse. Tous ceux qui ont à cœur l’activité politique de l’opposition libertaire à Raguse et dans toute la Sicile sont invités à y participer ou à exprimer sous des formes variées leur solidarité. Personne ne réussira à intimider les anarchistes.

Extrait d’Umanita nova (15 février 1998)


2002-2017 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Cgécaf | Cartoliste | Placard