[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

2002

La Vague bleue

Le jeudi 9 janvier 2003.

Ça y est, c’est fini ! 2002 s’éteint dans la joie et l’allégresse. Noël et Jour de l’an pour happer l’attention de nos chers concitoyens avec nos huîtres, foies gras, escargots et jouets pour les gosses. Et tout ça payable en trois fois à partir de février ! C’est pas ça le bonheur ?

C’est vrai que l’année avait mal commencée ! Tous ceux qui pensent pour nous, nous l’ont clamé haut et fort : nous vivions dans l’insécurité ! On était presque proche de la guérilla urbaine, avec tous ces jeunes en casquettes prêts à m’égorger dès que je sortais. De toute façon, je sors pas ! D’abord, quand je rentre du boulot, c’est l’heure du « Bigdil » et pour me faire voyager ; PPDA ne manque jamais un rendez-vous. Heureusement qu’en avril, on a changé notre président. Bon OK c’est le même, mais élu avec 82 % des voix ! De quoi faire rougir tous les despotes du monde entier. Oui mais c’est tout de même le sauveur de la République. C’est grâce à Chirac que nous ne sommes pas dirigés aujourd’hui par un borgne établissant un État policier et s’attaquant aux minorités de notre pays.

En plus, les bons à rien de l’ancien gouvernement sont partis, et on a hérité de Sarkozy. Sarko, il est partout. Il aide toutes les honnêtes gens, et ce, depuis début mai. La preuve, on le voit tous les jours au JT. Il s’active drôlement, alors c’est normal que son salaire ait été augmenté de 80 % dès le début. Bon, mon Smic à moi, il n’a pas bougé, mais c’est parce qu’on est en période de crise.

En juin, on a eu le droit a une nouvelle assemblée. Et pour récompenser Chirac et Sarko, on n’a élu quasiment que leurs amis. Au moins, nos nouveaux chefs, ils savent ce qu’ils veulent ; c’est pas comme les socialos qui savent même plus s’ils sont de gauche ou de droite. Sarko, il a multiplié les pouvoirs des policiers, leurs moyens et leurs nombres. Et il recrute toujours et de façon plus républicaine. Avant pour être flic, fallait être grand et bête ; maintenant, il n’y a plus besoin d’être grand ! Enfin, tout ça, ça marche ! La preuve, y’a plus d’insécurité dans les banlieues au « Journal » de 20 heures.

Et puis Sarko, il a fait une loi qui boute de nos rues, villes et pays pleins d’indésirables : les prostituées, les mendiants, les squatters, les gens du voyage, les ravers, etc.

C’est ça la démocratie républicaine !

Sarko, il a encore d’autres qualités. Il a trouvé comment on faisait pour pas se faire emmerder par les mécontents. Il a montré à José Bové que même par idéal ou par militantisme on ne doit pas s’opposer au progrès. Et en plus, il a empêché les routiers de bloquer l’arrivage des guirlandes de mon sapin de Noël, en envoyant la police faire la circulation sur l’autoroute. Ah ! Vraiment, 2002 était une bonne année. J’espère que 2003 n’inversera pas la tendance. Sinon, on tendrait vers l’anarchie.

Karim, groupe Louise-Michel





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones