[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Une vie bien remplie

Le jeudi 19 décembre 2002.

Angela Yvonne Davis est née le 26 janvier 1944 à Birmingham, Alabama, dans une famille de la petite bourgeoisie noire. Étudiante, elle eut Herbert Marcuse pour professeur. Elle rejoint le Parti communiste et les Black Panthers à la fin des années soixante, ce qui attire sur elle l’attention soutenue du gouvernement. Sa participation à la campagne de soutien aux « Frères de Soledad », qui connaît des épisodes violents, lui vaut un passage dans la clandestinité, puis en prison. Elle sera finalement reconnue innocente en 1972 par un jury entièrement blanc.

Elle continue alors son œuvre propagandiste et publie plusieurs ouvrages (S’ils frappent à l’aube, Femmes, race et classe, etc.). Angela Davis quitte le Parti communiste en 1991. Militante du mouvement révolutionnaire, elle consacre une bonne part de son énergie à la dénonciation du « complexe carcéro-industriel ».

Si nous, anarchistes, lui donnons la parole ce n’est pas parce que nous partageons tous ses points de vue, ni que nous soyons aveuglés par son parcours militant, aussi impressionnant soit-il. Nous n’ignorons pas ses faux pas, notre projet social n’est pas le même. Le fait de s’être battue, avec constance, au cœur du totalitarisme démocratique des États-Unis lui vaut, pourtant, notre respect. Sa capacité à remettre en cause d’anciens schémas nous intéresse. Nous pensons avoir quelque chose à apprendre d’elle, comme elle de nous.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones