[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2003 (n° 1301 à 1341) > 1319 (8-14 mai 2003) > [Quand l’autruche éternue…]

Quand l’autruche éternue…

c’est toute la jungle qui s’enrhume
Le jeudi 8 mai 2003.

Du large

« Je suis un fils de l’Atlantique. » (Jean-Pierre Raffarin)

Et ta sœur, c’est la petite sirène ?

Le petit reporter

« Je suis personnellement allergique à la rhétorique, aux impensés du pacifisme, à toute la saloperie qu’il véhicule, au fond de veulerie et de munichisme qu’il suppose. » (Bernard-Henri Lévy, spécialiste de l’impensable)

BHL : romancier raté, cinéaste raté, philosophe de fin de soirée, rubriquard dans la presse de droite. Œuvre majeure : l’éloge funèbre de Lagardère. A pris quelques photographies durant ses vacances en Bosnie, depuis se prend pour un grand reporter. Fonds de commerce : la guerre. C’est donc tout naturellement qu’il vient de commettre un opuscule encourageant cette dernière, intitulé judicieusement : « J’ai passé deux jours à Kandahar, la bouffe est à chier : bombardez ». En vente dans toutes les bonnes boucheries.

Viennoiserie

« J’espère que cette fois on réussira à négocier convenablement avec le Medef. » (Blondel, FO)

À la dernière réunion, je voulais un chausson aux pommes, y’avait pas de chaussons aux pommes. Ça, c’est pas très convenable.

Vraie niaiserie

« Je dis simplement : nous, il faut se poser des questions. » (Blondel, FO)

Et laisser au Medef le soin d’apporter les réponses ?

L’au-delà du bonheur, selon le vendeur de chez Darty

« Au-delà de la joie que procure l’arrivée d’un nouveau-né au foyer, à côté de l’effet bonheur, il y a l’impact économique. Ce sont des demandes de biens d’équipement en plus, logement, voitures, appareils électroménagers, etc. » (Jean-Pierre Raffarin, de chez Darty)

C’est la promesse, pour Madame, d’un nouveau lave-vaisselle, convoité de longue date. Pour Monsieur, qui depuis toujours rêvait de s’offrir un 4X4, ce nouvel enfant sera l’alibi idéal. Au-delà de la joie, au-delà de l’enfant lui-même, le couple devenu parents découvrira le vrai bonheur, qui a pour nom Consommation !

Toi arrêter taper missié, moi pauv’nèg’ missié

« Les retraites, de quoi s’agit-il ? Il s’agit d’éviter que nos enfants, nos petits-enfants, soient obligés de travailler comme des Noirs » (Jacques Barrot, UMP)

D’abord, on ne dit pas « Noirs », on dit négros ou bamboulas, on dit crouillats, niakoués, bougnoules, frisés, chimpanzés, mal blanchis, etc. La patrie de Voltaire possède un vocabulaire assez riche pour que nos édiles évitent d’utiliser des termes « droitdel’hommistes », tel « Noirs ». Mais, bon, comme dit Barrot, l’essentiel c’est que les nègres bossent. Et qu’ils bossent plus que nous.

Frédo Ladrisse


sources : Europe 1, Le Figaro, France Inter, France 2, Libération





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones