[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Chronique de la toile

4
Le jeudi 20 novembre 2003.

Et si on chantait : « Debout, debout, vieux révolutionnaire, et l’anarchie enfin va triompher » ? Les anciens connaissent le Triomphe de l’anarchie, écrit par Charles d’Avray avant 1914. Ce militant né en 1878 et mort en 1960 se servait de ses chansons au cours de conférences chantées car « il estimait que la conférence agrémentée de chansons est la meilleure forme de propagande [1] ». Visitez le site personnel : <http://w3.teaser.fr/~cperrin> pour prendre connaissance de ses chansons et télécharger quelques-unes de ses mélodies, dont Le Triomphe de l’anarchie que l’on trouve aussi mais complet sur un site d’extrême gauche suisse : <http://www.republique.ch/mp3>

Qui n’a pas en tête la musique de A las barricadas ? S’il vous manque les paroles, elles sont sur le site anarcho-syndicaliste : <http://www.anarchosyndicalism.org/audi> . La musique y est aussi, dans sa version traditionnelle et dans une version ska. Vous trouverez sur la même page des chants des wobblies, du syndicat américain IWW. Il y a Solidarity for ever et quelques autres comme There is power in the union, chaque fois texte et chant par les IWW Rebel Voices.

Si vous voulez entendre la Makhnovtchina, il suffit de retourner sur le site suisse mentionné plus haut. Elle se trouve coincée au milieu de chants « révolutionnaires » du style Fils de France, et Nouveaux Partisans ou l’hymne soviétique. Les paroles qui sont présentes sur ce site ne correspondent pas à la version que je connaissais. Celle-là, l’officielle (?), vous pouvez en trouver le texte sur le site des jeunes libertaires de Toulouse : <http://jeuneslibertaires.free.fr> . Il y a là un ensemble de chansons anarchistes remarquable. Il est seulement regrettable que la musique ne soit pas jointe, ni sous forme de partition ni sous fichiers musicaux.

Connaissez-vous ces paroles ? « Coquin, filou, peureux, nom de Dieu, vous m’appelez canaille. Dès que j’ouvre les yeux, nom de Dieu, jusqu’au soir je travaille, cent dieux », c’est Le Père Duchesne. Et celles-là : « Ils ont tout ramassé/Des beignes et des pavés/Ils ont gueulé si fort/Qu’ils peuv’nt gueuler encore », c’est de Léo Ferré, les Anarchistes. Vous trouverez ces chansons et d’autres encore sur le site suisse déjà indiqué. Voici de quoi rendre nos manifs ou nos réunions plus joyeuses.

À bientôt.

L’araignée, araignee@plusloin.org


[1Histoire du mouvement anarchiste en France de Jean Maitron.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones