[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire

Nouvelles des fronts

Le jeudi 22 janvier 2004.

En Amérique latine, malgré des chiffres bidouillés autant que nécessaire, le chômage s’est accru de 700 000 têtes de bétail et a atteint officiellement son plus haut niveau historique, à savoir 10,7 % en 2003. Quand on connaît un peu l’Amérique dite latine, on a vraiment l’impression qu’on nous prend pour des billes !

Ce petit 11 % au baromètre de l’ANPE continentale représente — une paille — 16,7 millions de « désaffiliés » sur une population active de 190 millions d’exploités et de « sans-terre », sans-abri… sans-projet. Du pareil au même dans les petits paradis sociaux-démocrates. En Suède, il est annoncé, malgré la reprise économique annoncée en 2003, une hausse du chômage.

Comme aux USA d’ailleurs, où la même règle s’applique : plus de délocalisation, plus de profits, plus de chômage et plus de soumission. Il est d’ailleurs probable qu’on nous jouera la même partition d’ici à quelques mois… une fois les élections passées, cela va sans dire ! Toujours au paradis, une brique dans la mare. La firme Lego va devoir restructurer après une perte de 188 millions d’euros en 2003. Et qui va payer la casse des briques, je vous le donne en mille, comme aurait dit Pouget : « C’est le prolo ». On s’y prépare d’ailleurs avec enthousiasme, un plan de « dégraissage » est à l’étude. Vous me direz, ils ont qu’à moins bouffer !

Dans l’Hexagone, ici aussi tout va pour le mieux dans ce monde pourri qui sera sans doute pire si le populo ne se bouge pas. On apprend de sources sûres car officielles, suite à une étude de 1998 de la Direction de l’animation de la recherche et des statistiques, la très sérieuse DARES, que le travail posté n’a pas diminué, bien au contraire ; et des petits malins nous parlent de la fin du taylorisme (terrorisme ?).

Ce type travail pénible et nuisible à la santé concernait 28 % des emplois en 1991 mais seulement 34 % en 1998, au grand dam du Medef et malgré les efforts infatigables de ses serviteurs du PS et autres UMP. Dans le même élan, 38 % des enquêtés déclarent avoir des conditions de travail pénibles (charges à porter, postures difficiles, station debout prolongée, etc.) contre 16 % en 1984.

Bref, tout baigne, alors vous reprendrez bien un petit contrat de mission, un super CDD à la mode de chez nous, pour faire passer la couleuvre. Non ?

Hugues, groupe Pierre-Besnard


2002-2018 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Cgécaf | Cartoliste | Placard