[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2004 (n° 1342 à 1380) > 1345 (5-11 févr. 2004) > [D’une scission à L’Émancipation]

D’une scission à L’Émancipation

Le jeudi 5 février 2004.

La justice bourgeoise a tranché ! Le 9 septembre 2003, la cour d’appel de Rennes a confirmé le jugement du tribunal de Saint-Malo, nous obligeant à publier une nouvelle revue. Désormais, Il y a une revue intitulée L’École Émancipée, presque entièrement rédigée par les chefs nationaux du secrétariat enseignant de la LCR devenus des bureaucrates de la FSU. Ils tournent résolument le dos au syndicalisme révolutionnaire et regardent en direction du syndicalisme réformiste de la FSU.

Mais il y a L’Émancipation syndicale et pédagogique, revue à la fois ancienne et nouvelle. Ancienne car elle s’inscrit dans la continuité historique de ce que l’École Émancipée avait toujours été jusqu’à présent. C’est-à-dire une tribune libre où s’expriment des militants syndicalistes révolutionnaires qui interviennent dans le champ de l’éducation, en lien avec le mouvement ouvrier (rebaptisé ces dernières années mouvement social), et qui conservent comme perspective l’indépendance syndicale, la réunification et la construction de la Fédération d’Industrie. Le choix du titre, qui fait directement référence à L’Émancipation de l’Instituteur créée en 1903 et à l’origine de la création de L’École Émancipée en 1910, est là pour bien marquer cet ancrage.

Nouvelle par ce qu’elle veut tenir compte de la diversité actuelle des choix syndicaux des militants syndicalistes révolutionnaires. L’Émancipation syndicale et pédagogique voudrait être aussi un outil de débat et de réflexion au service de l’élaboration collective des militants syndicalistes révolutionnaires ou anarchosyndicalistes quelle que soit l’organisation syndicale où ils s’investissent. Enfin, au-delà des seuls enseignants elle voudrait donner la parole à tous ceux qui s’intéressent aux questions d’éducation et de formation dans la perspective d’une rupture radicale avec le capitalisme. L’Émancipation syndicale et pédagogique sera l’œuvre de ses abonnés.

La commission revue L’Émancipation syndicale et pédagogique.


Pour soutenir et s’abonner, adresser votre chèque à Nicole Gallois (à son ordre), 18, rue des hirondelles 29 000 Quimper.

Salaires mensuels abonnement
Moins de 1 000 euros 26 euros
De 1000 à 1350 euros 38 euros
De 1350 à 1600 euros 46 euros
De 1600 à 1850 euros 53 euros
Plus de 1 850 euros 68 euros

envois doubles : ajouter 8 euros
Chômeurs ou étudiants sans ressources : 12 euros.
Sections syndicales : 46 euros (38 euros si vraiment nécessiteuses).





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones