[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2004 (n° 1342 à 1380) > 1354 (8-14 avril 2004) > [Lettre ouverte à tous mes amis et à toutes mes amies qui sont allés voter (...)]

Lettre ouverte à tous mes amis et à toutes mes amies qui sont allés voter pour le PS

Le jeudi 8 avril 2004.

On le constate : la France marche au pas… Droite, gauche ! Allons-y, hardis petits… Le chômage, les licenciements, la précarité qui s’ensuit… Tout fout l’camp… On ne sait à qui se vouer et surtout on a peur… Peur de l’extrême droite, peur de l’étranger et de ses bombes dans les trains (c’est vrai, la prochaine fois, j’y serais peut-être). Peur de se retrouver, comme son voisin qu’on traite de nul depuis des années, à pointer chez chomdu…

Alors toute la presse de son maître nous ayant bien gavé l’encéphale, on va se précipiter aux urnes pour faire entendre qu’on existe… On y croit, en plus, et ça fait chaud au cœur : on n’est « enfin » plus seul ! Pourtant, durant toute leur campagne électorale, on en a fait des jeux de mots hilarants sur les « érections pestilentielles » Mais, là, ce matin… C’est comme un grand coup de flou : je ne suis pas capable de me gérer moi-même, je ne suis pas capable de prendre des responsabilités, et puis j’n’ai pas trop le temps, non plus : y a les mômes, le boulot (ou le pointage)… Ils ont fait des études, eux, ils sont savants… D’ailleurs, pour preuve :

1. Ils écrivent des textes de lois vachement intéressants… Tiens, à propos…

- Loi de sécurité quotidienne votée par le gouvernement Jospin le 31 octobre 2001. Extraits :

« Article 23 : […] Sont autorisés tous contrôles d’identité sur des véhicules circulants, stationnés ou arrêtés sur la voie publique.

Article 24 : […] Il est autorisé aux forces de l’ordre de procéder à toutes perquisitions, visites domiciliaires […]. Sans l’assentiment de la personne concernée.

Article 50 : Toute personne voyageant sans titre de transport se verra passible d’une amende de 7 500 euros.

Article 52 : Sont interdits tous les regroupements dans les lieux appartenant à des propriétaires privés, tels les halls d’immeuble, les cours intérieures, etc.

Article 53 : Sont interdits tous rassemblements festifs musicaux dans les locaux non prévus à cet usage. »

etc.

2. Et puis, eux, ils savent parler… C’est vrai, ça…

Par exemple, citons Georges Frêche, très probable futur président PS de la région Languedoc-Roussillon, au moment de la mobilisation des intermittents du spectacle, en juillet dernier : « Si c’est comme ça, la Région n’embauchera plus d’intermittents… On peut se passer de ces gens-là. » Il est vrai qu’il faisait face au silence assourdissant d’un ex-gouvernement qui, en juin 2001, a refusé de mettre en place des négociations sur le dit statut. Pov’ gars… C’est dur d’être un élu PS ! !

3. Et puis, eux, ils savent ce qui est bien pour nous… Jospin savait ce qui était bien pour nous quand il est allé voter l’accord européen, à Barcelone, sur les retraites… À 45 annuités !

4. Et puis, la gauche, c’est moins magouilleur, quand même… Martine Aubry n’était qu’au conseil d’administration d’une multinationale, le chef de cabinet de Jack Lang qu’actionnaire d’une grosse société de produits de luxe, etc. (source : Tous pouvoirs confondus, éditions Agone).

5. Eux, ils tiennent leurs promesses : t’as qu’à voir le nouveau Premier ministre espagnol qui jurait sur la Madone de retirer les troupes militaires d’Irak… Ben, le lendemain de son élection, il se demandait quand même s’il ne fallait pas qu’il attende la décision de son « papa OTAN »…

6. Sur les questions d’emploi, ils ont un vrai souci, quand même…

Le souci de privatiser EDF-GDF, France Telecom, La Poste, etc. Et de provoquer ainsi des milliers de licenciements…

Sûrement, la droite n’a pas fait mieux que reprendre moins discrètement un flambeau bien allumé ! « Jospin en a rêvé, Sarkozy l’a fait. »

Si vous croyez dans la démocratie, camarades, qu’attendez-vous pour descendre dans la rue et exiger la démission d’un gouvernement que vous avez désavoué par vos votes ?

Ou alors, vous acceptez de marcher au pas, non ?

Sylvie, Le 28 mars 2004





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones