[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire

« Anartiste »

le numéro 4 de la revue sera présenté à la librairie du Monde libertaire
Le jeudi 10 juin 2004.

À l’occasion de la parution du numéro 4 d’Anartiste

Forum

samedi 26 juin, à 16 h 30, à Publico, 154, rue Amelot, 75011 Paris

Le contenu du n° 4 d’Anartiste est largement consacré aux préoccupations esthétiques de notre compagnon Jacques Perdereau, parti trop tôt.



Samedi 26 juin 2004 à la librairie Publico à 16 h 30 un forum aura lieu à l’occasion de la parution du numéro 4 de la revue Anartiste, revue du groupe La Vache folle de la Fédération anarchiste. Un numéro spécial suite à la disparition de notre compagnon Jacques Perdereau membre du groupe, fidèle responsable technique de Radio libertaire avec ou sans mandat et créateur de l’émission « Epsilonia » sur Radio libertaire.

Le départ prématuré de notre compagnon Jacques Perdereau nous a contraint à aborder des aspects de l’art de manière brutale, mais affective aussi. Nous avons souhaité dès l’origine de cette revue montrer qu’un rapport à l’anarchie était possible au travers de toutes les formes de l’acte de création. Nous souhaitons illustrer, dans cette revue, la grande diversité des esthétiques anarchistes.

Chacun des membres du groupe « la Vache folle » a une approche particulière et personnelle de l’art. « Unique », comme l’écrit Stirner, chacun d’entre nous ne peut individuellement prétendre embrasser globalement toutes les esthétiques. Chacun a ses « affinités électives », chacun dispose d’atomes crochus qui lui sont propres. Chacun a une approche affective à l’acte de création très intime. Pourtant, chacun reste ouvert aux sensibilités différentes. Notre compagnon Jacques avait cette passion et cette curiosité pour toutes les recherches et expérimentations musicales. Il était notre référent en la matière.

Chacun, dans le groupe, ne pouvait qu’être d’accord avec lui sur le constat de la pauvreté et de l’indigence de certaines musiques. La recherche, en ce domaine comme dans d’autres, devait être la règle… Comme en anarchie.

Nous ouvrons largement les pages d’Anartiste à ses compagnons de route, à ceux qui l’ont aimé, qui ont travaillé avec lui et aussi à nos amis de toujours qui l’ont côtoyé et apprécié. Pour vous faire découvrir ce qu’il aimait et défendait en matière de musique, un CD est encarté dans le présent numéro. Ce CD est payé par notre radio, Radio libertaire. La revue elle, est financée grâce aux membres du groupe et aux amis proches.

Nous n’avons pas voulu faire un numéro à la gloire de notre ami et compagnon. Nous avons voulu mettre en valeur ses champs d’investigation qui sont aussi nos terrains d’expérimentation.

Nous souhaitons que ce numéro soit à la hauteur de notre affection, qu’il soit reçu comme un témoignage exceptionnel. Jacques était le seul d’entre nous à pouvoir disserter toute une nuit sur John Cage, l’Anarchie et l’Aléatoire. Il avait compris comme ses amis de « la Vache folle » que l’Idéal anarchiste vers lequel nous tendons sans jamais le figer dans un « absolu » est loin des spéculations théoriques sur la philosophie et la morale anarchiste. La traduction concrète de cette aspiration à un idéal, c’est d’abord, quelles que soient les formes collectives, associatives qu’il peut également revêtir, l’acte de création individuel. Nous pouvons affirmer comme l’aurait fait Jacques, que les recherches de John Cage et de Mierce Cunningham sont aussi importantes que les écrits de Kropotkine et d’Élisée Reclus. Nous espérons que le contenu de ce numéro vous incitera à des découvertes et à des aventures insolites avec l’art. La rédaction tient à remercier les collaborateurs et le secrétariat de Radio libertaire.

La Vache folle

Au sommaire du numéro 4

Robert Gaillot, Jean-Luc Luyssen, André Robèr, Carole Rieussec, Françoise Lombard, Laurence Tuot, Ytak, Patrick Bœuf, Devande, Hanjorg Mayer, Julien Blaine, Laurent Zunino, Laurent Nicolas Tamamm, Marc Ménetrier, Éric Martineau, Thierry de Lavau, Gérard Camoin, le groupe « la Vache folle », Hélène Breschand, Tudor Banus, Pietro Ferrua, Elen Capucine, François Bhavsar, Fernando Aguiar, Joel Hubaut, René Strubel, Archibald Zurvan, Jehan Van Langhenhoven, Fabienne De Quasa Riera, Denis Pouppeville, Pessoa, Philippe Equy, Elias Pétropoulos, Mark Brusse. Un CD tiré à 1 000 exemplaires, hors commerce, vendu uniquement avec le n° 4 de la radio, pressé grâce au soutien de Radio libertaire.

Participants du CD : Kristoff K. Roll, A.K.A, Black Sifichi, Christine Werbster, Dragibus, Jean-François Pauvros, Mika Pusse, D.E.F, Joel Hubaut & L’orchestre Inachevé.

Anartiste est en vente à Publico, 145, rue Amelot, 75011 Paris, à la librairie du Muguet à Bordeaux, mais ça va changer. On peut aussi s’abonner. Abonnement pour deux numéros à compter du numéro simple : 10 euros. Soutien : 20 euros. Bienfaiteur illimité.

Les numéros 1, 2 et 3 sont disponibles ; ils peuvent être commandés à Anartiste, 117, rue de la Réunion, 75020 Paris, au prix de 6 euros le numéro. Les chèques sont à libeller à l’ordre d’Anartiste.


2002-2017 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Cgécaf | Cartoliste | Placard