[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1997 (n° 1065 à 1104) > 1085 (22-28 mai 1997) > [Objecteur-insoumis en procès]

Objecteur-insoumis en procès

Le jeudi 22 mai 1997.

Puisque la France a signé et ratifié de nombreux textes (déclaration universelle des droits de l’homme, convention européenne des droits de l’homme, résolutions du parlement européen…) qui condamnent la double durée du service des objecteurs de conscience,

Puisque cette loi n’est rien d’autre que discriminatoire,

Puisque nous nous trouvons dans une société où la militarisation est toujours plus croissante (vigipirate, ordonnances de 59, protocole armée-école…), où nous ne pouvons que nous en inquiéter et que les réfractaires à l’armée soulèvent par leurs actes ce débat,

Puisque le service obligatoire va être suspendu d’ici peu et qu’il est maintenant inutile voire ridicule de poursuivre les réfractaires à l’armée,

Puisque le justice nous montre une fois de plus à quel point elle peut être aveugle et injuste, nous soutenons l’acte d’Alexis et serons présents à son procès le 28 mai à Orléans.

Du 27 au soir au 28 au matin : fête devant le tribunal (musique, cracheurs de feu…). Amenez vos tentes !

Les comités de soutien à Alexis

Objecteur de conscience pour refuser l’apprentissage du crime comme il est enseigné dans les institutions militaires et l’obéissance aveugle qu’enseigne l’armée pour mieux nous contrôler dans la vie civile, j’ai déserté au bout de seize mois de service car je ne pouvais plus concevoir de servir, et donc de cautionner un État, qui plus est un État qui vend des armes aux pays du tiers monde, soutient des dictatures, expulse les sans-papiers, exploite les travailleurs, développe la précarité et soutient les riches !

L’État a décrété mon acte illégal et m’incite donc à comparaître en correctionnelle. Il apparaît très clairement que sous couvert de juger mon acte, ce sont mes idées qui seront jugées et réprimées. Je serais donc présent ce jour là et puisque ce sont mes idées qu’ils vont juger, ce sont les idées (une société plus juste, plus égalitaire, plus solidaire, sans pouvoir ni domination) que je défendrais.

Alexis


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard