[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1997 (n° 1065 à 1104) > 1099 (6-12 nov. 1997) > [Les Fascistes passent à l’acte]

Les Fascistes passent à l’acte

Le jeudi 6 novembre 1997.

Alors que d’ores et déjà des autocollants de différents groupuscules d’extrême droite fleurissaient sur la faculté de Lille III et que des menaces avaient été proférées à l’encontre des militants et militants de l’AGEL-UNEF de cette même université, alors que des distributions de tracts de Renouveau étudiant ont été faites sur Lille II, alors que des rumeurs laissent entendre que la DPS envisage de s’opposer à la diffusion du film de René Vautier « Avoir vingt ans dans les Aurès » le 10 novembre à Tourcoing, alors que des compagnons de la Fédération anarchiste de Poitiers et Lyon ont eu à subir des agressions fascistes, nous apprenons que le squat le Teepy de la rue de Douai à Lille a du repousser à de nombreuses reprises des assauts d’extrémistes.

En effet, dans la nuit du 30 au 31 octobre 1997, une dizaine de jeunes néo-nazis sont passés à trois ou quatre reprises pour invectiver et menacer les squatters présents dans les lieux à ce moment-là. Cette première nuit s’est soldée par des fenêtres brisées et quelques heurs sans gravité. Par contre, dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, les agressions fascistes qui se sont succédées de 21 heures à 6 heures du matin ont conduit à l’hospitalisation d’un jeune homme qui sortait du Teepy vers une heure du matin, et ce à deux pas de la porte d’entrée. Sans l’intervention de quelques squatters, nous n’osons imaginer ce qui aurait pu advenir de ce compagnon. Cinq hommes armés et très bien organisés lui ont fracturé l’avant-bras et occasionné quatre points de suture à la tête. À noter que les agresseurs étaient âgés de toute évidence de 20 à 50 ans. Ce qui laisse supposer que cette vague d’agression implique non seulement les jeunes extrémistes de droite mais également de plus vieux soudards en mal de ratonnades et d’actions d’éclat.

Nous appelons tous les antifascistes à exprimer leur solidarité avec le squat du Teepy (25 rue de Douai à Lille).

Groupes May Picqueray et Humeurs noires (Lille)


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard