[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1997 (n° 1065 à 1104) > 1099 (6-12 nov. 1997) > [Un Local associatif est menacé]

Saint-Ouen

Un Local associatif est menacé

Le jeudi 6 novembre 1997.

C’est toujours au mois d’août que le pouvoir choisit de porter les coups les plus bas, cela allant de l’augmentation des prix du tickets de métro à l’ouverture de l’église Saint-Bernard à coups de hache pour arrêter les sans-papiers. La mairie de Saint-Ouen a aussi choisi cette période estivale, moins propice à la mobilisation, pour s’attaquer au local associatif du 31 rue Farcot à Saint-Ouen.

Le 11 août 1997, le service urbanisme de la mairie de Saint-Ouen envoie au POUM, l’association de gestion du local, un procès verbal qui lui reproche d’avoir opéré un « changement de destination du lieu, (locaux d’activités transformés en espace culturel recevant du public) sans autorisation administrative ce qui constitue une infraction au code de la construction et de l’habitation ». Le 22 août, nous recevons de la part d’un huissier envoyé par la propriétaire un commandement de quitter les lieux déclarant que « faute de ce faire, toutes voies et moyens de droit seront employés, notamment l’expulsion, et ce, avec l’assistance de Monsieur le commissaire de police compétent, et de la force armée [sic], si besoin est. »

Alors que le POUM demande à ouvrir un dialogue avec le propriétaire du lieu et la municipalité pour régulariser la situation du 31 rue Farcot, cette dernière ne répond pas, cherche à fermer le local pour des raisons de sécurité et pousse le propriétaire à engager une action en justice pour notre expulsion.

On peut se demander ce que la mairie de Saint-Ouen reproche à ce qu’elle appelle normalement « une initiative citoyenne » qui s’attaque à des problèmes qu’elle entend elle aussi combattre.

Les organisations qui se regroupées, depuis décembre 1996, au sein du POUM ont une vocation culturelle, artistique, syndicale et sociale. Les activités menées par les associations Droit au logement (DAL), Échanges, Vent du ch’min, le syndicat du 93 de la Confédération nationale du travail (CNT) et les artistes du lieu vont du soutien scolaire à la réalisation de débats-projections en passant par des permanences syndicales, des débats sur le logement, des réunions d’associations du lieu et d’ailleurs, des chantiers jeunes internationaux, des représentations théâtrales…

Est-ce l’indépendance politique des organisations du 31 rue Farcot qui dérange la municipalité ? Veut-elle notre expulsion comme elle accepte que des familles audoniennes soient expulsées de leur logement et jetées à la rue, tout en se proclamant pour le droit au logement ? Entend-elle, comme l’a fait à Vitrolles le Front national avec un café associatif, murer le 31 rue Farcot en invoquant des raisons de sécurité sans accepter d’entamer un dialogue constructif avec les organisations du lieu ?

Nous n’osons pas y croire et appelons toutes les personnes qui se sentent concernées par les objectifs et les activités du POUM à se préparer à sa défense.

POUM
(Pour ouvrir une maison)


P.O.U.M., 31 rue Farcot, 93400 Saint-Ouen


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard