[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

La LDH à Merlieux

histoire locale
Le jeudi 23 septembre 2004.

Depuis des années, la Fédération anarchiste et la Ligue des droits de l’Homme de l’Aisne se retrouvent dans des luttes. En 2003, les mani-festations pour la libération du leader syndical paysan José Bové permirent encore de réaffirmer nos liens. L’an passé, la section de Laon de la LDH fut donc naturellement invitée sur le « OFF libertaire ». Des âmes chagrines ayant dénoncé un affichage trop proche des « anars », la question fut débattue en congrès départemental d’où la rédaction et la publication de l’article ci-dessous dans notre hebdomadaire.

Groupe Pierre Kropotkine de la FA



La Ligue des Droits de l’Homme reste plus que jamais un lieu de rencontre, de réflexion, de laboratoire d’idées, de propositions et d’actions considérant que les droits de l’homme et du citoyen ne sont pas seulement des mots, mais des exigences quotidiennes.

Dans l’Aisne, la fédération de la LDH est composée de six sections : Château-Thierry, Hirson, Laon, Saint-Quentin, Soissons et Tergnier où se retrouvent près d’une centaine de ligueurs formés en différents groupes de travail, comme les droits économiques et sociaux, la mondialisation, le harcèlement moral au travail, le droit de vivre et de mourir dans la dignité, Justice-Prison… et tout récemment l’observatoire de la liberté d’expression.

La LDH est une association politique qui n’est pas neutre, car elle conduit à des choix de société, jouant un rôle indispensable parmi les contre-pouvoirs nécessaires à une démocratie. Son Président départemental Olivier Lazo estime que nous ne devons pas être des sujets à genoux, mais des citoyens debout, citant l’article premier de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793, « le but de la société est le bonheur commun », et de rajouter « pas celui de quelques uns seulement ».

Comme chaque année, la LDH tiendra un stand au Village du Livre OFF de Merlieux. Ce choix fut débattu et voté à l’unanimité des membres, ayant délibérément choisi de se retrouver au cœur de la réflexion politique refusant toute pensée conforme, plutôt que dans l’aspect commercial de cette manifestation, bien que cela reste néanmoins un espace culturel de l’édition qui a le mérite d’exister et qu’il faut défendre.

L’année dernière ce fut Gilles Manceron, rédacteur en chef de la revue de la Ligue des Droits de l’Homme « Hommes et Liberté », membre du comité central et auteur de « Marianne et les colonies » qui participa au débat « Écrire sur l’Algérie ».

Cette année pour le débat sur la décroissance et la nécessité de sortir de l’impasse suicidaire du capitalisme, c’est Jean-Pierre Dubois, Vice-Président de la LDH et de la FIDH (Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme), rédacteur en chef du mensuel politique de la LDH « après-demain », qui interviendra lors de ce temps fort.

Par ailleurs notre stand permettra de manifester notre indignation devant la décision du gouvernement français d’extrader Cesare Battisti, celui-ci parrainant ce 2e OFF de Merlieux.

Olivier Lazo, président de la LDH de l’Aisne





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones