[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2004 (n° 1342 à 1380) > 1370 (7-13 oct. 2004) > [L’Alliance pour le choix viole la loi]

Irlande

L’Alliance pour le choix viole la loi

Le jeudi 7 octobre 2004.

En 1861, l’avortement est devenu un crime en Irlande. Cent quarante-trois ans plus tard, le gouvernement irlandais continue de refuser aux femmes leur droit de choisir. Entre janvier 1980 et décembre 2002, plus de 105 000 Irlandaises ont mis fin à leur grossesse en Grande-Bretagne. Et encore, ces chiffres ne prennent pas en compte les Irlandaises qui déclarent de fausses adresses, ni celles qui, désormais, du fait de l’euro et des vols charters vers des villes comme Bruxelles, se rendent en Europe continentale.

Le gouvernement irlandais interdit l’option de l’avortement aux victimes de viol, aux femmes qui ont subi un inceste ou un abus sexuel, et aux femmes dont la santé, voire la vie, est mise en danger si elles restent enceintes. En fait, la République d’Irlande a, concernant l’avortement, une des législations les plus restrictives d’Europe.

Aujourd’hui, l’avortement ne peut être pratiqué que si la continuation de la grossesse représente un risque « réel et substantiel » pour la vie de la femme enceinte. En réalité, une femme doit être mourante avant qu’un avortement de la dernière chance ne soit pratiqué. L’information sur les services d’IVG en Grande-Bretagne est restreinte en Irlande. Selon l’Information Act de 1995, l’information sur les cliniques où se pratique l’IVG n’est légalement disponible que lors d’un entretien en tête-à-tête avec un conseiller. L’Irlande est complètement déphasée par rapport au reste de l’Union européenne. Seuls, le Portugal, la Pologne et Malte ont des lois restrictives similaires.

L’Alliance pour le choix (Alliance For Choice) est un groupe d’activistes pro-choix de tendances diverses, menant campagne pour la création de services d’IVG gratuits, sûrs et légaux en Irlande. Le choix d’avorter est une décision difficile et douloureuse à prendre pour chaque femme. Nous croyons que les Irlandaises devraient être libres de prendre cette décision sans ingérence de l’État irlandais ni de l’Église catholique.

Depuis la création de l’Alliance pour le choix, nous nous sommes engagés dans un large éventail d’actions pro-choix. Cette année, pour marquer la Journée mondiale des Femmes, nous violerons publiquement l’Information Act de 1995 à Dublin et à Cork. Cette loi interdit à un médecin de « faire référence » auprès d’une patiente à des services d’IVG à l’étranger, ou de prendre un rendez-vous avec une clinique pratiquant l’IVG pour une patiente, même si sa santé est en danger. Cette loi a des conséquences graves sur la santé des femmes lorsque celles-ci sont face à une grossesse thérapeutique. En conjonction avec le groupe de Cork pour le Droit des femmes à choisir (Cork Women’s Right to Choose Group), nous avons organisé une série d’actions pro-choix lors de la réunion des ministres de la Santé de l’Union européenne à Cork, au début du mois de mai.

Workers Solidarity , journal irlandais. Extrait du n° 81 de mai-juin 2004. Traduction DZK.


Vous pouvez contacter l’Alliance pour le choix par mail : allianceforchoice@eircom.net, ou sur leur site http://www.struggle.ws/ireland/alli....

Pour plus d’informations sur le groupe de Cork pour le Droit des femmes à choisir, envoyez un courriel à cwrg@yahoo.ie.

Si vous voulez des informations sur les cliniques qui pratiquent l’IVG en Grande-Bretagne ou en Europe, les militants pro-choix Irlandais ont créé un site : http://www.struggle.ws/ireland/choice.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones