[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2004 (n° 1342 à 1380) > 1374 (4-10 nov. 2004) > [« Dansons la Ravachole ! »]

« Dansons la Ravachole ! »

Le jeudi 4 novembre 2004.

On referme Dansons la Ravachole ! de Paco et on se dit : Mais pourquoi ne peut-on pas lire plus souvent des livres comme celui-ci ?

Pourquoi ? Tout simplement parce que Paco, sous la forme d’un roman « noir et rouge », nous donne à lire toute l’histoire du mouvement anarchiste, de nos idées, des cheminements et des questionnements que nous avons encore. Depuis La Mémoire des vaincus, de Michel Ragon, il y a eu peu d’ouvrages qui romançaient l’anarchisme.

L’histoire est élémentaire : Fabrice, « un jeune homme simple », rencontre Fernand lors d’un marché de la poésie. Ce dernier lui fait lire son livre, Mes vieux os, et une amitié commence qui durera douze ans, jusqu’à la mort de Fernand, en 1998 à l’âge de 99 ans.

Fabrice se rend régulièrement chez ce vieux bonhomme qui tient chez lui porte et table ouvertes, et où circulent quelques personnages de diverses générations.

Fernand, à la fois anarchiste et homosexuel (mélange revendiqué par Eugène Bizeau et Daniel Guérin) a traversé le xxe siècle et a des choses à dire et à faire revivre. Autour de nombreux verres de vin rouge, il évoque les figures de l’anarchisme, avec quelques arrêts sur des personnages dont on parle moins comme Georges Cochon, Aguigui Mouna ou Armand Gatti. Il parle également et sans détour de sexualité ou des problèmes d’unité des libertaires.

Et puis, un jour, Fernand meurt, mais ce n’est pas triste car, ici, on n’a pas le culte de la charogne et parce que Fernand aura vécu une vie telle qu’il la voulait (ou presque). Cette vie d’ailleurs se termine dans un joyeux tintamarre.

Le livre se poursuit sur une galerie de portraits des principaux personnages de l’anarchisme (d’Archinov à Zo d’Axa) et sur quelques définitions des différentes composantes du mouvement libertaire, histoire d’enfoncer le clou.

On referme Dansons la Ravachole ! surpris que ce soit déjà fini, surpris aussi que tout ait été dit, de façon si franche et si limpide.

Les Éditions libertaires semblent se spécialiser dans l’édition d’ouvrages libertaires atypiques, et c’est tant mieux puisque le plaisir de lire se lie à celui de la réflexion.

Jean-Pierre Levaray


Paco, Dansons la Ravachole !, Éditions libertaires, 134 p., 10 euros.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones