[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire

Bally

les salariés veulent créer « leur » entreprise
Le jeudi 11 décembre 1997.

Les ex-salariés de Bally, dont une forte proportion de femmes, occupent depuis plusieurs mois l’usine de Villeurbanne. Ils ont décidé de prendre une initiative visant à relancer la production de chaussures par la création d’une nouvelle entreprise. CGT en tête, ils appuient le rachat des lieux, du matériel et des stocks par deux cadres (un banquier et un ex-Bally). Les salariés apportent 700 000 FF dans la corbeille, soit la moitié de l’argent nécessaire à l’opération.

Le projet de rachat prévoit l’embauche de 69 personnes (sur plus de 200 licenciés) pour effectuer des travaux de sous-traitance à la demande d’entreprises clientes.

Sur le long terme, il est envisagé de créer une marque spécifique.

Bien entendu les salariés prennent un risque, mais il est difficile de faire la fine gueule lorsque l’on sait qu’ils se battent le dos au mur, et que pour nombre d’entre eux c’est la seule chance qu’ils aient de retrouver un emploi au vu de leur âge et du taux de chômage actuel.

Bien entendu, nous aurions préféré voir cette initiative se prendre sous la forme d’une coopérative de production plutôt que sous la forme d’une société anonyme par action. Cela aurait peut-être permis d’envisager une intervention des salariés dans l’organisation du travail et la répartition des salaires. Cela aurait aussi permis de faire avancer l’idée qu’une conception autogestionnaire de la société peut être revendiquée dès à présent. Jusqu’à présent, cela n’a pas vraiment été le premier souci de la CGT Bally. Cela ne nous empêchera pas de leur souhaiter bonne chance.

Groupe Kronstadt (Lyon)


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard