[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1997 (n° 1065 à 1104) > 1089s, HS n° 7, juil. 1997 > [Fête de la tradition contre fête de l’Avenir dans la forêt de Brocéliande]

Fête de la tradition contre fête de l’Avenir dans la forêt de Brocéliande

Le lundi 7 juillet 1997.

Tout ce que l’Hexagone compte de groupes fascistes, révisionnistes, catholiques intégristes et royalistes s’est donné rendez-vous les 21 et 22 juin en forêt de Brocéliande près de Rennes pour la « fête de la tradition ». Derrière ce rassemblement se cache une tentative de récupération culturelle et intellectuelle des mythes et légendes de la forêt de Brocéliande déjà lourdement détournés par quelques sectes d’origine celtique.

Ce rassemblement pourrait paraître risible et ridicule si l’extrême droite ne se montrait si arrogante et sûre d’elle-même, et si le Front national n’affichait pas sa volonté de s’implantater coute que coute dans l’Ouest de la France malgré les revers électoraux qu’il a subit en Bretagne.

Finalement peu de militants d’extrême droite se sont déplacés (environ 150 personnes) malgré le soutien officiel de Le Pen, de Xavier Dor, etc. et la large médiatisation dont a bénéficié ce rassemblement.

La riposte

Face à la « fête de la tradition » la popualtion locale est restée vigilante et active puisqu’elle a réagi en organisant « la fête de l’Avenir » sur le site même de Brocéliande le dimanche 22 juin.

Un collectif regroupant plusieurs courants antifascistes, les Verts, l’extrême gauche, des mouvements bretons jusqu’aux anarchistes s’est créé dans la précipitation pour organiser la riposte.

Débats, tables de presse, concerts (fête de la musique oblige), fest noz ont animés cette journée malgré la pluie et le peu d’information qu’il a été possible de diffuser.

Comme a son habitude, la Fédération anarchiste a apporté sa contribution et son soutien à cette journée et a tenu une table de presse.

Nous restons vigilants quant à la volonté d’implantation du FN en Bretagne, quant à ses méthodes d’infiltration du tissu associatif et son souhait d’organiser prochainement une section du DPS (Département protection sécurité) sur la région. Au fait, M. Chevènement… Où en est-on de la dissolution de cette milice fasciste promise par J.-L. Debré ?

F.D.
Union régionale Bretagne





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones