[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire

éditorial du n° 1449

Le jeudi 5 octobre 2006.

La France, ce beau pays, havre de la douceur de vivre visité par des millions de touristes chaque année, s’enorgueillit d’être la patrie des droits de l’homme et du citoyen, un modèle de démocratie, fière d’avoir été la première à zigouiller son roi. Hélas derrière cette façade idyllique se cache une tout autre réalité.

La France, seul pays européen à avoir été condamné par la Cour européenne des droits de l’homme pour le traitement inhumain qu’elle réserve aux « délinquants » dans ses commissariats et ses prisons, est la championne de l’arbitraire administratif et des tripatouillages politico-judiciaires obscurs.

Encore cette Cour européenne n’a-t-elle pas statué sur le sort des étrangers indésirables étouffés par les policiers accompagnateurs qui veulent les maintenir tranquilles, gestes tout à fait légitimes selon les tribunaux français dont les récentes déclaration du ministre de l’Intérieur nous font douter de leur indépendance.

La France est aussi la fille aînée du lobby nucléaire mondial, accueillant les déchets mortels venus du monde entier alors qu’elle ne sait que faire des siens propres, issus de ses nombreuses centrales nucléaires qui sont autant de Tchernobyl en puissance.

Depuis vingt ans les technocrates nous bassinaient que cette catastrophe, dont on a considérablement minimisé les conséquences au détriment des populations vivant sur les territoires contaminés, n’était due qu’à l’inconscience du système totalitaire soviétique qui n’avait pas pris en compte la sécurité de ses citoyens. Cet été, la centrale de Forsmark en Suède, considérée par les experts comme l’une des plus sûre du monde, est passée à deux doigts d’un accident similaire à cause d’un simple court-circuit, cela nous montre bien que personne n’est à l’abri. La France est donc une véritable poudrière aux mains d’une bande de docteurs Folamour prêts à nous faire avaler n’importe quelle couleuvre fluorescente pour préserver leur parc de bombes dévastatrices. N’ont-ils pas été jusqu’à vouloir nous faire croire que les nuages radioactifs ne passaient pas nos frontières ? Comment les croire lorsqu’ils nous disent que l’enfouissement est la solution miracle pour se débarrasser de leurs déchets ? Surtout quand l’on voit que la branche militaire de ce groupe de pression développe toujours de nouvelles armes toujours plus meurtrières, regroupant dans un seul missile plusieurs minibombes atomiques.

Pendant ce temps-là, les fanatiques d’un ordre moral qui extermina des millions d’hommes de femmes et d’enfants sous l’Inquisition voudraient nous empêcher de disposer de nos corps comme bon nous semble sous prétexte d’un créateur suprême de qui nous dépendrions, mais, malheureusement pour eux, celui-ci n’existe que dans leurs cerveaux malades.


2002-2017 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Cgécaf | Cartoliste | Placard