[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1998 (n° 1105 à 1145) > 1110 (12-18 févr. 1998) > [3e Conférence de la jeunesse anarchiste de langue italienne]

3e Conférence de la jeunesse anarchiste de langue italienne

Le jeudi 12 février 1998.

Le vendredi 12 décembre s’est ouverte à Livourne la 3e Conférence de la jeunesse anarchiste. Cette date est très significative pour l’histoire récente du mouvement anarchiste de langue italienne.

Ce jour-là, en 1969, l’État italien utilisait les services secrets et les fascistes pour freiner la progression du mouvement ouvrier et révolutionnaire, élaborant la stratégie de la tension et s’acharnant avec férocité sur les anarchistes. Pendant ces dures journées, 200 anarchistes furent arrêtés, contrôlés, conduits dans les commissariats.

Parmi eux se trouvait le camarade Giuseppe Pinelli qui fut précipité par la fenêtre du quatrième étage du commissariat de Milan.

La 3e Conférence de la jeunesse anarchiste s’est donc ouverte par le souvenir de ces événements. Il y eut successivement le salut de la Fédération anarchiste italienne, de la rédaction de Comunismo libertario et du délégué de l’Union locale de Lyon de la Fédération anarchiste française.

La Conférence a connu la participation des villes suivantes : Milan, Trieste, Reggio Emilia, Parme, Carpi, Pise, Rosignano Marittimo, Florence, Corregio, La Spezia, Massa.

Le débat a porté sur l’approbation de textes relatifs à l’organisation du travail, à l’école, à l’antimilitarisme et aux droits sociaux.

L’assemblée plénière a ensuite pris la décision de nommer quatre observateurs sur chacun de ces thèmes pour permettre une meilleure circulation des informations, des contacts. Il a été de plus décidé de publier un bulletin de liaison qui rende compte de l’action des individus ou des groupes engagés sur le terrain de la jeunesse pour préparer le premier congrès constitutif d’une organisation de jeunesse anarchiste qui se tiendra l’année prochaine dans un lieu à définir.

La jeunesse anarchiste de langue italienne s’engage donc rapidement vers la construction d’une organisation spécifique.

Au niveau international, il a été ensuite décidé de faire parvenir le bulletin de liaison aux camarades français et espagnols avec lesquels nous sommes en contact.


L’adresse du bulletin de liaison est la suivante : Collectif Zero in Condotta, Via Degli Asili 33, 57100 Livorno.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones