[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2007 (n° 1460 à 1499) > 1472 (5-11 avr. 2007) > [Censure : Mais ou est Charlie ?]

Censure : Mais ou est Charlie ?

Le jeudi 5 avril 2007.

Au moment où Charlie hebdo est relaxé pour l’affaire concernant les caricatures d’islamistes et de Mahomet (ce qui est tant mieux), il est temps de revenir sur une autre affaire de censure qui n’a pas défrayé la presse.

Après la parution, en 2001, du livre « Vos papiers ! Que faire face à la police ? », une double plainte pour diffamation et injures était déposée par Daniel Vaillant, alors ministre de l’Intérieur (plainte relayée par les ministres Sarkozy, puis Villepin, puis encore Sarkozy).

Un premier procès eut lieu en 2005, suivi d’un procès en appel le 23 novembre 2006. Le jugement a été rendu le 18 janvier dernier. Le dessinateur Placid a été condamné à 500 euros d’amende, pour « injures publiques envers une administration publique, en l’occurrence la police nationale », pour avoir dessiné un policier, aux traits jugés porcins, en couverture de l’ouvrage.

L’auteur du texte, Clément Schouler, magistrat et membre du Syndicat de la magistrature, à 800 euros d’amende pour « diffamation publique envers une administration publique, en l’occurrence la police nationale », pour avoir écrit cette phrase dans l’introduction : « Les contrôles d’identité aux faciès, bien que prohibés par la loi, sont non seulement monnaie courante, mais se multiplient. »

Enfin, Michel Sitbon, l’éditeur, à 1000 euros d’amende pour complicité avec Placid, dans le délit d’injure, et complicité avec Clément Schouler dans le délit de diffamation.

Suite à cette condamnation, quasiment pas de réactions : un article dans le Canard Enchaîné, un autre dans Libé, ne parlant que de Clément Schouler et oubliant Placid et l’éditeur, ainsi que quelques entrefilets.

Dans Charlie-Hebdo, grand chantre de la liberté d’expression, rien ou si peu. On aurait pu s’attendre à un numéro spécial (reprenant même de vieux dessins de ses collaborateurs).

Rien. Ce procès représente pourtant bel et bien une triple atteinte à la liberté de création, à la liberté d’information et à la liberté d’édition.

Dans un pays comme la France subissant encore, quoi qu’on dise, la culture judéochrétienne, il est plus facile (et plus vendeur) de caricaturer des intégristes et des musulmans qui constituent une population minoritaire, plutôt que de s’attaquer à ses institutions.

Du coup, les réactions sont venues d’ailleurs. Un blog de soutien a été lancé (« tous cochons ») ; le journal CQFD y a consacré plusieurs pages ; enfin un collectif d’éditeurs s’est créé (comprenant, entre autres : l’Association, Vertige Graphic, l’Esprit Frappeur, Nautilus, les Requins Marteaux, Thé-Roc…) dans le but de sortir un livre comprenant des dessins représentants des policiers caricaturés et animalisés ou pratiquant un contrôle au faciès. Ce livre se nommera « Tous Coupables ». Réalisé et imprimé dans les semaines à venir, il devrait « rendre chacun de nous prévenu du délit de diffamation pour qui évoque la banale réalité des contrôles au faciès, ou prévenu du délit d’injure pour qui dessine un policier trop stylisé », déclare le collectif.

À suivre donc…

Jean-Pierre Levaray


Pour plus d’infos contacter the.troc@free.fr





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones