[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

René Keravis

février 1970.

René Keravis est mort. Il s’est tué le 18 janvier à 19 h 30 en voiture, au retour d’un week-end où, comme de coutume, il avait enseigné le ski aux gosses des PTT. Il avait 42 ans.

Sa vitalité, son enthousiasme, ses entêtements, et ses élans, éteints à jamais, soufflés par le hasard de la route, par un moment d’inattention qui durera l’éternité. Effacée la joie des descentes rapides dans la neige et le soleil, disparue la sincérité d’une lutte journalière pour une société plus humaine.

Résonne encore aux oreilles de nombreux compagnons, sa voix mêlée à d’autres dans ces interminables discussions entretenues autour d’un feu de camps, près d’une cheminée d’auberge, ou dans une salle enfumée.

Militant actif des « Auberges de la Jeunesse », il œuvra efficacement à la création du Mouvement indépendant des AJ où son comportement était une propagande par le fait pour les idées libertaires qui étaient siennes.

En novembre 1952, il impulsa le mouvement des « Jeunes libertaires ». Membre de la Fédération anarchiste dès l’âge de 18 ans, il s’en éloigna voilà quelques années, sans cesser pour autant ses activités d’anarchiste.

De mon camarade René, qui n’introduisit dans les milieux Miajistes et Libertaires, je garde un souvenir clair, vieux de plusieurs années déjà, mais vivace et chaleureux.

La page n’est pas tournée, elle est arrachée, et sans doute en est-elle plus précieuse…

À Maïté sa compagne, à Gérard son fils, à son frère, à tous ses amis, notre fraternelle et compréhensive sympathie.

Hellyette





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones