[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1992 (n° 852 à 895) > .861 (5-11 mars 1992) > [Première rencontre d’anarchistes]

Mexique

Première rencontre d’anarchistes

Le jeudi 5 mars 1992.

Une première rencontre d’anarchistes s’est déroulée les 14, 15 et 16 septembre 1991 au Mexique, dans la province de Cuernavaca.

Cette idée germait depuis 1989, quand, lors d’une conférence-festival à San-Francisco, quelques personnes venues de Mexico lancèrent l’idée.

Ce n’est qu’au début de l’année 1991 que le groupe MAL lance l’initiative d’une réunion pour organiser la rencontre, avec comme but principal de lier des contacts entre les différents groupes et individus des différents courants anarchistes et d’établir les bases d’une coordination.

Cette rencontre a eu lieu avec plus de résultats que les Mexicains pouvaient en attendre.

Quatre-vingt délégués étaient présents, issus de Mexico, de la province, de l’étranger, principalement des États-Unis et d’Espagne.

Des États-Unis, il y avait l’équipe des revues Guangara libertaria de Miami et Amor y Rabia de New York, la librairie « Bound Together » de San-Franscisco, le syndicat WSA-AIT du Texas. D’Espagne, il y a avait la CNT-AIT, la CGT et la Fondation Salavador-Segui.

Les thèmes principaux qui furent abordés sont les suivants :
- « Anarchisme, histoire, présent et avenir » ; « Le socialisme libertaire » ;
- « Culture, communication et éducation » ;
- « Organisation et autogestion » ;
- « Les revendications des femmes ».

Les participants ont pu débattre en des commissions, puis en séance plénière sur les rapports des commissions. Les débats ont été enrichis par la diversité des origines. Certains étaient parfaitement imprégnés de l’idéal anarchiste, d’autres se disant ignorants parce que non-informés et d’autres encore, issus du marxisme, en pleine découverte des idées anarchistes.

De l’avis des observateurs, cette rencontre est une réussite dans le mouvement anarchiste au Mexique, qui, il n’y a pas longtemps encore, en 1985-86, comptait une fédération anarchiste mexicaine (FAM). Ce mouvement semble suffisamment riche pour que l’on puisse espérer une structuration.

Des résolutions furent issues des débats. Notons celle des femmes présentes visant à préparer une analyse poussée des revendications féminines, qui sera proposée, par la suite, au débat général. Notons aussi l’adoption d’un manifeste du socialisme humaniste basé sur un texte paru dans la revue catalane de Barcelone Polemica, ainsi que la déclaration de principe sur la participation à la défense de l’écosystème. Enfin, il est à noter la nomination d’une commission de coordination et de relations, dont le travail sera essentiellement de faire circuler l’information et de susciter le débat entre les différents groupes et individus.

La date de la prochaine rencontre a d’ores et déjà été fixée, elle devra se dérouler début novembre 1992. Voilà une preuve, si besoin était, que les Mexicains ont envie de se revoir.

Bonne chance à l’anarchisme au Mexique !

Info. communiquée
par les Relations internationales


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard