[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1999 (n° 1146 à 1186) > 1177 (21-27 oct. 1999) > [Bakounine-Lehning, 100 ans d’amour fou]

Bakounine-Lehning, 100 ans d’amour fou

Le jeudi 21 octobre 1999.

Quiconque a lu ou feuilleté une fois les « Archives Bakounine » éditées aux Pays-Bas par l’Institut international d’histoire sociale d’Amsterdam (1), a remarqué le nom du maître d’œuvre : Arthur Lehning. Un vieil historien qui a trouvé dans les sixties un créneau dans un précurseur de l’autonomie ouvrière, voilà ce que plus d’une (ou plus d’un) a dû penser. Foin de tout cela, Arthur Lehning, né au XIXe siècle a été dès sa jeunesse militant anarchiste, à la fois sur le plan des idées et dans le domaine de l’action.

Étudiant à Rotterdam, Lehning est d’origine hollandaise, le jeune Arthur dévore tout ce qui se rapporte à l’antimilitarisme, à l’anarchisme, au syndicalisme révolutionnaire. Au début des années 20, les choses « se précipitant », il écrit à travers la maison d’édition de la FAUD (2) de nombreuses brochures et livres : « Anarchisme et révolution » (1922), « Les racines du fascisme allemand » (1923), « La social-démocratie et la guerre » (1924), « L’antimilitarisme et la défense de la révolution » (1929), « Marxisme et anarchisme dans la révolution russe » (1929). La liste serait, bien sûr, encore plus longue mais force est de remarquer que l’anarchosyndicalisme allemand, souvent critiqué pour son « ouvriérisme » savait aussi s’allier des militances intellectuelles. Car Arthur Lehning, plume militante, était aussi militant de la FAUD et membre du bureau de l’AIT, sans oublier son rôle dans les organisations antimilitaristes. Quasi révolutionnaire permanent dans les faits, Arthur Lehning excellait surtout, de par sa formation, dans les domaines de l’art et de la culture. Ses contacts avec Max Nettlau initièrent ses « travaux » sur les écrits de Bakounine. L’Institut international d’Amsterdam fut commencé en 1935… La montée du fascisme en Europe d’abord, l’écrasement de tout mouvement protestataire en Allemagne (dans l’une comme l’autre) ensuite, amenèrent des camarades comme Arthur Lehning à se restreindre au rôle d’historien.

Ceux et celles qui se souviennent de lui dans les années 30 rassemblent sûrement le puzzle de son militantisme. Qu’importe, bon centenaire au pays de Rabelais, Villon et de la Commune de Paris !

T.P.

(1) Les « Œuvres complètes de Bakounine » étant éditées en France par les éditions Champ libre.
(2) Freier Arbeiter Union Deutchlands, qui avait son siège à Berlin, puis Amsterdam. Membre de l’AIT.


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard