[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Centre culturel libertaire de Lille

Inauguration réussie

Le jeudi 28 octobre 1999.

Samedi 16 octobre dernier étaient inaugurés à Lille les nouveaux locaux du Centre culturel libertaire. Et ce fut un franc succès. Plusieurs centaines de personnes (un minimum de deux cents, mais comment compter sans ticket d’entrée ?) se sont pressées dans le nouveau local anarchiste lillois pour assister à l’inauguration effectuée de main de maître par la troupe de Super Chômeuse [1], mais aussi aux concerts des Reprises de Têtes [2] et de Géranium [3] qui ont fait un tabac. Cela faisait plus d’un an et demi, depuis le 1er mai 1997 très exactement, que ce lieu anarchiste lillois se trouvait sans local, ayant dû déménager suite à la revente des lieux par le propriétaire.

Durant cette année et demi sans local, l’association aurait bien pu disparaître. C’était compter sans la pugnacité de ses adhérents. En juin 99, nous dénichons un local en location, bien situé dans le centre de Lille, et surtout relativement peu cher comparé à sa surface. Il comprend un rez-de-chaussée mais aussi deux caves dont nous voyons immédiatement l’utilité pour se doter d’un bar et d’une salle de concert modeste, certes, mais suffisante pour des prestations acoustiques. Mais les travaux à effectuer sont énormes : plusieurs dizaines de m3 de gravats à évacuer, dans la cave, des cuves de briques de 1,8 m de haut ainsi qu’un mur à abattre pour obtenir la salle de concert de nos rêves…

Et nous y sommes arrivés. 4 mois et demi d’efforts et l’aide de nombreuses personnes (on peut sans doute en compter plus d’une quarantaine, venant de Lille, Valenciennes, Calais, mais aussi Paris, qui ont participé à un moment ou un autre aux travaux, et que nous ne remercierons jamais assez…) nous ont permis de rouvrir sur Lille un local anarchiste qui comprend maintenant : une bibliothèque de prêt, une librairie militante, toujours la même émission sur Radio Campus, un bar associatif [4], une salle de concert, une salle de réunion, de débat ou de projection vidéo permettant d’accueillir à l’aise une cinquantaine de personnes assises, et sans doute bientôt une cuisine qui nous permettra d’organiser des soirées-restos… Le CCL s’est également lancé dans la production de tee-shirts militants [5], dont un en soutien au centre illustré d’un excellent dessin d’un camarade cénétiste boulonnais, Babouse, dessin qui illustre parfaitement l’identité nouvelle du lieu : un lieu que nous avons littéralement construit et sans cesse à construire à l’avenir. Tout dépendra de ce que chacun veut en faire. Il est bien entendu ouvert aux individus, organisations et associations qui souhaiteraient y organiser des réunions. Tout dépendra également de notre capacité à faire vivre le lieu. Car l’affaire n’est pas encore gagnée et il nous faudra quelques mois pour savoir si nous ne nous sommes pas trompés et si ce lieu a les capacités financières de survivre, tant il est vrai que ce ne sont pas les adhérents seuls du CCL qui pourront financer le local.

Les prochains rendez-vous du CCL ? Le bar associatif sera désormais ouvert tous les vendredis soirs de 20 h à 23 h, et des permanences sont organisées chaque samedi de 15 h à 19 h.

Quant aux concerts, le samedi 6 novembre prochain, nous accueillerons le groupe Violon profond, composé d’un violoncelle électrique et d’un chanteur. Ils reprennent les meilleurs titres du heavy metal international, traduit en français. Et entendre chanter « Fumée sur l’eau » (Smoke on the water), avec le jeu de scène caractéristique de ce genre de musique, ça vaut le détour ! Le concert suivant sera un concert de jazz qui devrait se tenir le 4 décembre. Et peut-être en janvier un spectacle de marionnette avec nos camarades du théâtre du Fil à la Patte de Péruwelz en Belgique.

L’aventure autogérée continue.

Bertrand Dekoninck (adhérent au groupe FA de Lille et au CCL)

Centre culturel libertaire : 4, rue de Colmar, 59000 Lille. M° Porte des Postes. Tél. : 03 20 42 82 72.


[1Groupe théâtral issu d’AC !-Lille. présent notamment au festival d’Artigues.

[2Ils sont deux. L’un joue de la guitare sèche ­ désaccordée la guitare ! ­ l’autre chante. Et ils reprennent les plus grands titres de la variété française, l’intégrale des recueils de chansons pour centres aérés, de l’inénarrable « Emmène-moi danser ce soir » (Michèle Tor) jusqu’à leur « Enriconnexion », pot pourri des meilleurs titres de Enrico Macias. Hilarant !

[3Textes loufoques sur une musique bricolée à coups de baguette en métal sur un ressort d’amortisseur de camion ou un bidon d’essence et divers ustensiles ménagers, de guitare basse construite dans une vieille cymbale avec un manche constitué d’un tube carré en acier et deux cordes. Plus quelques instruments classiques…

[4Le bar étant associatif, il est nécessaire d’être « membre » du CCL pour y consommer. La « carte de membre » coûte 5 FF pour un passage occasionnel, 30 FF les 6 mois ou 60 FF à l’année. Elle ouvre également l’accès à la bibliothèque.

[5Les tee-shirts sont vendus 50 FF et sont à commander auprès du Centre.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones