[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire

éditorial du n° 1221

Le jeudi 16 novembre 2000.

L’Allemagne vient de valider un projet de partenariat homosexuel, équivalent du PACS français avec toutefois des modalités un peu différentes. Ainsi les couples homosexuels pourront officialiser leur union et profiter de certains droits jusque là réservés aux couples mariés. Parmi ces droits, on peut citer celui de porter le nom de son partenaire, celui de faire valoir l’union pour l’héritage ou encore celui de pouvoir séjourner en Allemagne pour un partenaire étranger.

L’union devrait être conclue aux bureaux d’État civil. Sa dissolution quant à elle est prévue devant les tribunaux, c’est-à-dire avec des modalités identiques à celles du mariage.

Mais l’aboutissement de ce projet ne fait pas l’unanimité, ce qui n’est pas pour nous surprendre quand on se rappelle les aléas rencontrés par la mise en place du PACS en France, lequel reste plus frileux dans les droits accordés aux partenaires. Le Bundesrat s’opposera probablement aux dimensions complémentaires que propose le gouvernement afin d’aligner les droits de ces partenaires à ceux des couples mariés : droit fiscal, aide sociale, etc. Les conservateurs, opposés bien sûr à cette union homosexuelle, trouveront par ce biais matière à faire valoir leur résistance.

Autre particularité de ce partenariat allemand, il reste une possibilité réservée aux couples homosexuels, contrairement au PACS français qui, en détournant le débat sur la reconnaissance des homosexuels, s’est ouvert aux couples hétérosexuels.

À l’heure où l’extrême droite allemande fait parler d’elle par des actes racistes et antisémites répétés, la reconnaissance du couple homosexuel semble se poser comme une manière de faire réagir la population, objectif prioritaire aux dires du gouvernement allemand.

D’autre part l’Allemagne a annoncé récemment la nécessité dans laquelle elle va se trouver dans les prochaines années d’ouvrir ses portes à l’immigration afin de répondre à ses besoins de main-d’œuvre. Voilà une autre question de société qui va probablement attirer l’hostilité des conservateurs…

S’il est pour l’instant trop tôt pour se prononcer sur le chemin que vont prendre ces questions politiques et économiques en Allemagne, on peut quand même constater que cette possibilité d’union pour les homosexuels arrive décidément au bon moment.


2002-2017 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Cgécaf | Cartoliste | Placard