[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Chronique anarcha-féministe

Fais-moi mal !

Le jeudi 11 mai 2000.

Tout le monde a pu voir il y a quelques semaines les affiches publicitaires pour de la crème fraîche Candia : on y voyait une femme avec un tablier sur lequel on pouvait lire « Je la lie, je la fouette et parfois elle passe à la casserole ». Assez vite, un peu partout en France, des associations de lutte contre les violences faites aux femmes ont réagit sur l’idée que cette publicité était une incitation à la violence conjugale. Depuis, l’affiche a été retirée.

Affaire conclue avec cependant un goût amer lorsque qu’on entend les justifications de cette publicité par l’agence publicitaire. Premièrement, l’affiche a été crée par une femme donc, c’est impossible qu’elle soit douteuse Cet argument justifie la parité en politique comme garantie absolue que nos futurs gouvernements seront féministes… Les femmes par le seul fait d’être femmes auraient naturellement une conscience féministe ?

Deuxième explication, cette publicité a été testée auprès d’un public féminin avant d’être mise sur le marché. Ledit public a trouvé très drôle cet « humour décalé ». Si le décalage existe dans la tête de certaines femmes, dans la réalité les violences contre les femmes sont concrètes et encouragées le plus souvent.

Rendez-vous donc, au prochain millénaire peut-être, pour rire d’une publicité si elle est devenue une pure fiction.

Fifi bras d’acier





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones