[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

chronique anarcha-féministe

Voisines…

Le jeudi 18 mai 2000.

Les féministes allemandes, dans les années 70, ont créé de nombreux espaces de parole non mixtes. Ces premiers lieux de prise de conscience et de luttes ne se sont pas vidés après la vague de débats publics qu’ils avaient impulsés. Pendant que les discussions politiques au parlement sur les droits des femmes débouchaient sur quelques lois progressives, les féministes accouchaient dans la joie militante de projets autogérés et non mixtes : éducation permanente, centre d’animation pour les adolescentes, groupes d’aide mutuelle en mécanique, bâtiment, sport de défense, thérapie…

Ces projets ont survécu jusqu’à nos jours. Certains d’entre eux ont obtenu des subventions. Aujourd’hui, toute ville moyenne qui se respecte finance au moins un centre d’animation pour adolescentes et une association qui proposent diverses activités non mixtes.

De nombreuses femmes ont la chance d’accéder à des lieux non mixtes pour échanger, chercher conseil, se soigner, recevoir de l’aide, se défendre ou tout simplement s’amuser. Dans ces lieux, elles peuvent (re)connaître la solidarité féminine et prendre librement conscience de leur valeur individuelle, ce qui leur permet de prendre concrètement leur place dans la société. Cela se ressent dans la politique comme dans le privé. Un bel exemple de conscientisation.

Pipi Langstrumpf





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones