[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2000 (n° 1187 à 1225) > 1212 (14-20 sept. 2000) > [Deux procès de militants à Lille]

Deux procès de militants à Lille

Le jeudi 14 septembre 2000.

Conséquence de la répression des luttes qui ont agité la métropole lilloise au printemps dernier et de la criminalisation qui les a frappé, la rentrée sociale y est judiciaire. Deux procès nous attendent : celui d’Olivier, militant du mouvement squatteur, le 27 septembre à 8 h 30 et celui de Stéphane, membre du Centre culturel libertaire, le 14 octobre à 14 heures.

Olivier comparaît devant le tribunal correctionnel de Lille pour avoir été arrêté le 23 mai dernier lors de l’expulsion du squat d’habitation situé 122, rue Paul-Lafargue à Lille. Aucune violence ni opposition à l’expulsion n’avait été commise par les squatteurs et soutiens présent-e-s (dont Olivier). Mais suite à des échanges verbaux plus ou moins ironiques avec l’huissier pendant la récupération des affaires, la police a décidé de faire un exemple en arrêtant Olivier sans explication et avec violence. Olivier, après plusieurs heures de garde à vue, s’est retrouvé inculpé de « violence volontaire sur fonctionnaire de police » et d’avoir « outragé par paroles et menaces » un huissier de justice.

Stéphane passe quant à lui en procès suite à la grève de la faim de sans-papiers (plus de 80 jours) qui avait agité la métropole aux mois de mai et juin à la Bourse du Travail. Un camarade a d’ailleurs déjà été condamné (800 FF d’amende) début juillet suite à son interpellation lors de l’expulsion des grévistes de la faim. Stéphane a été violemment interpellé pour injure envers des policiers au cours de légers incidents lorsque la police repoussa un des rassemblement quotidiens autour de la Bourse du travail occupée par la police. Impossible donc de séparer ce deuxième procès du contexte très dur de la lutte des sans-papiers et de la criminalisation dont il a été victime sur Lille.

Plusieurs manifestations sont organisées autour du procès d’Olivier : un concert de soutien organisé par le RASSADJ [1] le samedi 23 septembre à 17 heures, à l’espace Concorde à Villeneuve-d’Ascq. 17 groupes de musiques sont attendus, dont Swing Gadgé, Les Belles Lurettes, Moon in June. Deux journées de théâtre, expos, débats et concert les 26 et 27 septembre au squat « Les Imposteurs » (pour une partie du programme), situé dans l’ancien centre des Impôts rue de Douai à Lille (infos et pétitions sur http://www.squattalille.f2s.com). Un petit-déjeuner devant le Palais de Justice le matin du procès. Une manifestation partira du 122, rue Paul-Lafargue le 27 à 17 h 30, pour se rendre au rassemblement des sans-papiers, place de la République.

Concernant Stéphane, une projection-débat et un concert sont prévus le 10 octobre au cinéma L’Univers, rue Danton à Lille (infos à Stéphanexxl@hotmail.com).

Le Centre culturel libertaire doit organiser un concert de soutien à Stéphane et Olivier, sous réserve et pour l’instant le dimanche 24 septembre en soirée (infos au 03 20 42 82 72 et sur le site squattalille). Le groupe FA de la métropole lilloise fera de ces deux affaires et de la criminalisation du mouvement social les thèmes de son « Anar Quatre Heures » de rentrée (notre fameux goûter-débat) ce même 24 septembre à 16 heures. Nous n’aurons donc pas le temps de nous rendre aux urnes pour le référendum sur le quinquennat, dommage !

Bertrand Dekoninck. — groupe de la Métropole lilloise


[1Réseau d’associations, agissant principalement dans le domaine de « l’insertion », Il s’occupe de faciliter l’accès au droit.


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard