[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1979 (n° 295 à 338) > .310 (19 avr. 1979) > [Le bétail humain se vend bien…]

Le bétail humain se vend bien…

Le jeudi 19 avril 1979.

« Nord Union » à Lens, vous connaissez ? C’est tout simplement une agence matrimoniale d’où vous sortez avec votre « moitié », après avoir bien entendu passé à la caisse. Bref, écoutez ma petite histoire, elle est pas triste…

Je me suis pointé encostumé et encravaté à « Nord Union », le costume ça joue parfois ! Au départ, on me dévisage des pieds à la tète. Puis, entrevue dans le bureau de Môsieur le marchand de viande à marier, présentation de la boite et de ses excellents résultats. Je bluffe afin de faire cracher au mec le maximum de renseignements.
— « En ce qui concerne les rencontres, les mises en contact, est-ce que vous tenez compte des options politiques des gens ?
— Oh non, vous savez la politique c’est pas notre affaire.
— Oui mais c’est parce que j’ai des idées bien arrêtées sur la question et je ne tiens pas à ce que cela conduise d’un échec.
— Oh vous savez, les couples à présent sont très ouverts.
— C’est-à-dire que je suis militant au Parti Républicain et je ne tiens pas à rencontrer une fille de gauche ou d’extrême-gauche, j’ai défia fait des expériences malheureuses dans ce domaine.
— Bien entendu nous pouvons nous arranger ! »

Ah bon, mon cher monsieur Van de la Barbaque, je croyais que ce n’était pas dans vos cordes !! Le type commence à remplir une fiche d’inscription ; je laisse faire, je veux aller jusqu’au bout. Le type de renseignements est bateau : âge, poids, profession (pour l’occasion, j’étais cadre commercial dans une boite du coin avec un salaire mensuel de 4 000 F), renseignements sur les loisirs (aimez-vous la musique, lecture, les spectacles, pratiquez-vous un sport ?). Tout cela permet à M. le psychologue de dresser en quelques mots les traits de mon caractère, car sachez que j’ai affaire à un psychologue, voyez plutôt :
« Vous êtes timide, n’est-ce pas ?… spontané cependant, vous êtes sensible votre sentimental, et pourtant ambitieux ».

Simple comme façon de faire, on appuie sur un bouton et la machine sort votre portrait caractériologique, simplifié, tellement simplifié qu’il peut s’adapter à tout le monde. Quelques mots qui flattent, bien enrobés, et tout baigne dans l’huile. C’est le méme procédé qui régit l’horoscope et les prédictions des diseuses de bonne aventure. Mais ici on vend de la viande humaine.

Pour « la femme qu’il me faut », même façon de faire, mais en plus grotesque encore :
— « Avec un tel caractère, vous cherchez plutôt la compagnie d’une fille douce et affectueuse ».

Ben voyons mon phallo, soumise aussi puisque c’est de bon ton dans ton monde. Puisque c’est dans la norme et que je le suis également (pour l’occasion), du moins en apparence avec mon costar, ma cravate et une serpillère dans la poche en guise de carte PR. La fiche étant remplie, il faut signer vite fait. Pas de temps à perdre, le fric est au bout et le pigeon sensible se laisse plumer tant sa misère est grande. Mais pardon, je ne suis pas venu pour ça, je me tire…
— « Avant de signer, je voudrais encore en parler avec ma mère ».

Tirer la conclusion sur ces marchands de viande que sont les agences matrimoniales, c’est un peu tirer la chasse d’eau…

Mais ici la merde est trop grosse pour passer dans les canalisations, cette merde qui s’appelle misère : misère sexuelle, misère des relations humaines, misère de la normalisation des êtres et des rapports qu’ils entretiennent… tellement de misère que c’est plus facile de déléguer à une boite sa capacité (ou son incapacité) à aller au devant des autres…

Les animateurs des agences matrimoniales l’ont bien compris et s’en font du beurre sans que ce soit répréhensible, sauf en cas d’escroquerie véritablement indigeste, comme le cas d’une agence qui a fait cracher à un contremaître 800 F pour lui présenter 5 personnes dont l’une n’était qu’un mannequin payé à à l’heure pour paraître candidate au mariage…

par Jacques B.


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard