[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Hopla, wir leben ! *

présentation du groupe
Le jeudi 13 octobre 2005.

Aujoud’hui, le groupe FA de Strasbourg fonctionne depuis 1999. Dès cette date, nous avons eu l’occasion de nous investir dans des domaines très variés : nous en évoquons quelques-uns ici.

Nous avons été impliqué dans la coordination Stop transport - Halte au nucléaire qui regroupe les forces antinucléaires strasbourgeoise et, dans le même temps, nous avons participé à des blocages de transports de déchets nucléaires dans les environs de notre agglomération.

Nous avons été aussi présents lors du camp No Border (Pas de frontières) de Strasbourg qui s’est tenu du 19 au 28 juillet 2002. Ce camp a rassemblé des personnes venues de toute l’Europe pour lutter contre les politiques d’immigration et sécuritaires européennes en général et contre le SIS (Système d’information Schengen) en particulier. Nous avons aussi suivi — de très près — la répression qui s’ensuivit.

Actuellement, nous participons à la campagne « décroissance » décidé par la Fédération anarchiste en 2004. C’est ainsi que vous pouvez trouver une synthèse rapide de notre réflexion sur ce sujet dans ce « 4-pages » et que nous avons participé aux Rencontres libertaires sur la décroissance à Nancy, les 6, 7 et 8 mai 2005.

D’autre part, notre activité militante passe aussi par l’organisation de conférences-débats, par l’affichage, par nos tables de presse, par nos permanences et notre présence dans les manifestations, etc.

En plus, des habitudes de travail que nous avons avec des organisations strasbourgeoises proches comme No Pasaran, le groupe de Strasbourg entretient des relations avec nos compagnons allemands du Bade-Würtemberg. Nous sommes ainsi en contact avec la Banda Vaga, groupe anarchiste et communiste-conseilliste de Fribourg. Ce groupe participe activement à la vie du KTS, centre politique et culturel autonome, qui héberge un certain nombre d’organisations politiques, syndicales et des projets alternatifs. Y sont organisés régulièrement concerts, projections, débats, conférences, etc.

Sur Fribourg, nous sommes aussi en contact avec la FAU (anarcho-syndicaliste), ce qui nous permet d’avoir une vision libertaire sur la situation sociale et les luttes allemandes. À l’occasion de rencontres avec les antifascistes radicaux d’Offenbourg, nous avons pu évoqué la situation de l’extrême droite des deux côtés du Rhin et préparer des actions communes.

Tous ces liens ont débouché sur une série d’articles dans le Monde Libertaire traitant à la fois de la situation sociale, des luttes antifascistes, de la répression des militants anarchistes et autonomes… Outre l’intérêt informatif de ces articles, il s’agit aussi d’exprimer notre solidarité par-delà la frontière. Solidarité qui se concrétise aussi par notre participation à des actions de soutien comme la manifestation pour empêcher l’expulsion du KTS en 2004.

En plus, de la présentation de notre groupe, il nous a semblé intéressant de demander à un « ancien », René Fugler, qui a participé pendant une trentaine d’année à la vie militante anarchiste strasbourgeoise, de nous raconter son parcours personnel et, par la même, l’histoire du mouvement libertaire de la ville. Nous avons aussi tenu à vous présenter un texte synthétique sur le thème de la décroissance qui nous préoccupe actuellement.

Groupe de Strasbourg


*Titre [Hourra ! nous vivons !] d’une satire d’Ernst Toller, écrivain dramatique allemand, ami de Gustav Landauer et d’Erich Mühsam, éphémère président de la République des Conseils de Bavière en 1919. Inscription peinte sur le monument aux morts de la place de République à Strasbourg après mai 1968.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones