[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Charles Bader

avril 1968.

Le camarade Charles Bader, connu également sous le pseudonyme de Carlos Faitout, est mort le 17 février 1969 à Marseille. Né à Paris en 1900, fils d’une victime de la guerre de 14, il adhéra à l’Union anarchiste vers 1920 et ne fut dès lors plus, tant dans sa vie individuelle et son action militante, qu’anarchiste. Si son activité s’orienta dans différents milieux, il ne transigea jamais avec les ennemis de la Liberté, quel que soit leur masque. Installé à Marseille depuis 1930, ingénieur électro-mécanicien à Sud-Aviation, il fut l’un des premiers organisateurs de syndicats de technicien CGT. Il défendit toujours le principe que les techniciens, nonobstant leur situation privilégiée, doivent confondre leur lutte avec celle de la classe ouvrière. En 1936, il fut un protagoniste de la conception anarcho-syndicaliste de la grève générale et en 1938, dernier soubresaut de la crise révolutionnaire, il mit sur pied à Berre un Comité ouvrier qui esquissa pendant trois semaines une ébauche de gestion directe. Ce qui lui valut d’être licencié et inscrit sur la liste noire du marché du travail. Dès lors, il vécut en modeste artisan dans le quartier populaire d’Endoume : « M. Faitout, petits travaux en tous genres. » Le jour de sa mort, il rentrait de travailler…

La République de Daladier, puis Vichy, l’enfermèrent deux ans en camp de concentration. À la Libération, il fut l’un des premiers organisateurs du Mouvement Abondanciste et l’un des principaux militants de la Fédération Anarchiste. Il fut notamment secrétaire e la XIIe région de la FA qu’il quitte en 1952 alors qu’elle était déchirée par les ambitions politiques d’une poignée d’aventuriers. Mais il resta toujours parmi nous, de la FA reconstituée, de la CNT et de la CNT espagnole. Depuis octobre dernier, il était le principal animateur de notre École du Militant Anarchiste, cours de formation dont il avait un des premiers en France défendu le principe, malgré les attaques de quelques sous-produits du monde bourgeois.

groupe FA3 Bakounine de Marseille, école du militant anarchiste





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones