[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Amis lecteurs

Le jeudi 22 mars 1990.

La semaine dernière, à notre corps défendant, nous avons pratiqué l’humour. Tout d’abord en affirmant refuser que paraisse un numéro qui n’aurait pas été au point. Ce n’était pas très réussi et nous devons faire appel, une fois de plus, à votre indulgence. Ancienne formule mitigée de nouveautés… oui, mais avec tous les défauts de l’ancienne et de la nouvelle I La transition difficile, des articles arrivés tardivement, un bouclage périlleux à l’aube après des heures de travail, expliquent les nombreuses imperfections. Un faux-vrai numéro zéro, en quelque sorte !

Mais tournons-nous plutôt vers l’avenir et ce n° 777 qui le préfigure. Vous pourrez constater les modifications que nous y avons apporté : aussi bien à la typographie et à la maquette, qu’à l’organisation des pages. Bien sûr, tout n’est pas parfait, loin de là… et la nouvelle formule se peaufinera au fur et à mesure des parutions. Nous avons cependant essayé de rendre la lecture de notre journal plus attrayante et seuls nos lecteurs pourront dire si nous gagnons notre pari !

Nous espérons ainsi faire oublier l’abandon de la deuxième couleur que certains nous reprochent ou nous reprocheront bien amicalement. Mais n’oublions pas que la restructuration du Monde Libertaire est avant tout une nécessité d’ordre financier pour notre organisation. Cette économie de la couleur nous épargne entre 66 000 et 90 000 F par an. Nous devons rééquilibrer les comptes de notre hebdomadaire avant de songer revenir au 12 pages ou à la deuxième couleur.

Autre changement dont nous devons vous faire part : nous avons quitté l’imprimeur qui, depuis une quinzaine d’années, tirait notre journal. Cela pour des raisons d’éthique et de principe… ne facilitant pas, bien entendu, notre tâche d’administrateurs. En effet, l’évolution politique de Roto de Paris et de son gérant devenait telle que nous ne pouvions plus y demeurer sans cautionner l’existence d’un courant de pensée liberticide et prônant l’exclusion sociale.

Au fil des ans, Roto de Paris est devenu le « cocon » de la presse d’extrême —droite en général et du Front national en particulier. Y sont maintenant imprimés Présent, National Hebdo, Minute, ainsi que quelques revues confidentielles de même orientation. De plus, son gérant fait partie du « pool » qui a repris et relancé l’hebdomadaire Minute. Nos lecteurs comprendrons que nous ne pouvions demeurer « spectateurs » plus longtemps ! Cela explique principalement notre format agrandi qui nous permettra de mieux remplir (harmonieusement, si possible) les colonnes du Monde Libertaire.

Les administrateurs





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones