Groupe : noms cités

Accès aux listes de mots-clés

Balkanski, Georges (1906-1996)

pseud. de Georgi Grigorov - autres pseud. : G. Grigoriev, G. Hadjiev

https://maitron.fr/spip.php?article153791

in Dictionnaire des militants anarchistes : GRIGOROV, Georgi “{Georges BALKANSKI”, “G. GRIGORIEV” ; “G. HADJIEV}”
Né en Bulgarie le 16 avril 1906 – mort le 12 octobre 1996 - Agronome - FACB – UAB – CNTb - Toulouse (Haute-Garonne) – Barcelone (Catalogne) – Paris 18 – Sofia

Georgi Grigorov était né dans une famille paysanne du nord de la Bulgarie. Dès 1921 il avait adhéré à la Fédération anarchiste communiste de Bulgarie (FACB). Après avaoir échappé en 1925 à une tentative d’assassinat par des monarchistes, il s’exilait en Tchécoslovaquie, puis retournait en Bulgarie avant de s’exiler en 1927 en France où à Toulouse il effectuait des études d’agronomie et nouait d’étroites relations avec le mouvement libertaire espagnol.
Au début des années 1930, il était (...)

Articles liés (catégorie : noms cités)


Balkanski, un anarchiste bulgare exilé

par Philippe Boubet


6 mars 1997 — Monde libertaire numéro 1074 (6-12 mars 1997)
/ nécrologie *
// Bulgarie
//// Balkanski, Georges (1906-1996)
Notre camarade bulgare Georges Grigorov, dit Balkanski, est décédé le 12 octobre dernier à Sofia. Pour mieux lui rendre hommage, nous avons recueilli le témoignage d’un des plus anciens compagnons, Ivan Drandov, qui encore aujourd’hui en exil à Paris.


Tocho, 26-3-1926 - 17-8-2002

par Frank Mintz


12 septembre 2002 — Monde libertaire numéro 1288 (12-18 sept. 2002)
/ mouvement anarchiste : histoire
/ nécrologie *
// Bulgarie
/// Noir et rouge (périodique)
//// Balkanski, Georges (1906-1996)
//// Mitev, Thodor “Tocho” “Téo” (1926-2002)
//// Ratchev, Ivan Ivanov
//// Tanzerkov, Nikola
Todor Mitev, « Tocho », était, dès 1947, un militant du mouvement anarchiste bulgare. Durant sa dernière année de médecine, il fut identifié par la police communiste et laissé en liberté en échange de renseignements. Il avertit alors les camarades et rédigea des fiches anodines, mais au bout (...)