[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire

La Verrerie d’Albi

Le jeudi 3 octobre 1985.

S’il est une entreprise que le pouvoir socialiste ne laissera pas tomber, c’est la Verrerie d’Albi. En effet, cette entreprise a été un des fleurons du mouvement coopératif et Jaurès en fut l’un des fondateurs [1]. Il n’est donc pas question pour ce qui reste du prestige du PS de laisser la Verrerie d’Albi devenir un second Manufrance. Pourtant, la condition de survie de la coopérative a été d’abandonner son statut et de devenir une société anonyme comme les autres.

Augmentation de la productivité, le licenciement de 83 personnes, 37 % du capital détenu par des actionnaires extérieurs, tels sont les principaux points du plan de redressement proposé par le comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI)… Sauvetage de l’ancienne coopérative ouvrière par le méchant loup capitaliste.

Fernand Bernard


[1Nous reviendrons dans un article ultérieur sur l’histoire de cette coopérative.


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard