[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire

Humour anglais

Le jeudi 28 mai 1998.

Encore une bonne blague de Tony Blair, vous savez, le petit pas beau avec un grand sourire ? Mais non, pas M. Bean, l’autre ! Celui qui se fait applaudir à l’Assemblée nationale française par les élus de droite en affirmant qu’il n’y a ni une économie de droite ni une économie de gauche, mais qu’une bonne économie (pour Tony, c’est évidemment le libéralisme) et dont le ministre de l’Éducation et de l’emploi vend 10 FF des réveille-matin aux jeunes chômeurs. Oui, voilà, la premier ministre anglais ! Le charmant parti travailliste, officiellement de gauche, de ce mariole a construit et même inauguré en grandes pompes une prison mixte pour les mineurs de 12 à 14 ans.

L’Angleterre renoue avec ses traditions, et ce depuis quelques années déjà : le bagne des enfants du XIXe siècle renaît de ses cendres avec cette prison pour adolescents et le travail des mineurs reprend peu à peu : beaucoup de jeunes britanniques abandonnent leurs études scolaires pour essayer de se trouver un boulot. Le truc marrant est que ce pénitencier d’un nouveau et horrible genre a été décrit comme un facteur de progrès social essentiel. En effet, les délinquants juvéniles « accueillis dans cette prison seront aidés par des psychologues, suivis personnellement par un tuteur, et bénéficieront aussi de professeurs particuliers ». Bref, tout sera mis en œuvre pour qu’ils puissent, à leur sortie de prison, s’intégrer (presque) sans problèmes dans la société merdique qu’on leur propose. Car les crânes d’œufs ministériels anglais sont persuadés que foutre en taule et lobotomiser des personnes à peine sorties de l’enfance ne peut que les aider ! Et l’argent nécessaire à l’entretien de cette innovation carcérale, environ 200 000 FF par enfant et par mois, sera bien entendu à la charge du contribuable anglais ; du fric qui serait sûrement plus utile s’il était consacré à la construction de nouveaux établissements hospitaliers et/ou scolaires.

Cela dit, il y a au moins un aspect positif dans cette histoire ; un nouveau métier aura été créé dans le pays de sa Très gracieuse majesté : maton pour prison de mineurs.

Espérons seulement que ce ne soit pas un métier d’avenir.

Thierry
groupe Proudhon (Besançon)


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard