[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·e·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1997 (n° 1065 à 1104) > 1076 (20-26 mars 1997) > [28 mars : des banquets contre les interdits religieux]

28 mars : des banquets contre les interdits religieux

Le jeudi 20 mars 1997.

On a aujourd’hui oublié l’âpreté de la lutte qui fut nécessaire pour se dégager (à peu près) des principaux interdits religieux. Un épisode entre mille l’illustre bien. On sait qu’Aristide Lapeyre fut un grand militant libertaire et anticlérical (qui le premier signa " lucifer " certains de ses textes). Il combattait les lois religieuses, et civiles de l’époque, qui prohibaient toute propagande en faveur de la contraception. A Bordeaux, en 1935, un médecin anarchiste autrichien, Norbert Bartosek, le stérilisait ainsi que plusieurs de ses compagnons. Ces vasectomies, les arrestations et le procès qui suivirent en 1936 eurent un immense retentissement qui contribua à faire avancer l’idée force : " Ton corps est à toi ".

Les interdits imposés par toutes les religions ont marqué et marquent toujours l’histoire de l’humanité. Sait-on qu’il existe des listes officielles d’interdits dans le judaïsme (il y en a 365) et dans l’islam (il y en a 70) ? Le tabou alimentaire jeté sur le cochon est loin d’être le seul, même s’il a fini par être le plus représentatif. Et comment oublier la culpabilité pesante due à la conception chrétienne de la sexualité ? Mépris et soumission des femmes, refus de l’érotisme, répression des homosexuels, condamnation du plaisir… se retrouvent dans toutes les religions monothéistes. Aujourd’hui ce sont les libertés de contraception et d’avortement qui sont menacées.

Le premier banquet violant délibérément et ouvertement les interdits religieux eut lieu le 10 avril 1868. C’était un banquet " gras ", avec des aliments prohibés dont la viande qui se tint donc le soir du vendredi dit saint. L’initiative était due au célèbre critique littéraire Charles Sainte-Beuve. Il avait invité ses amis Ernest Renan, Hippolyte Taine, Edmond About… Dès l’année suivante l’idée est reprise par des groupes ou des associations de libres penseurs.

Les croyants sont libres de se soumettre aux interdits les plus divers. Le cléricalisme commence dès qu’ils prétendent les imposer à l’ensemble de la société. Pour faire avancer cette idée force, les anticléricaux s’affirmeront le vendredi 28 mars de façon pacifique et gourmande.

Lucifer


Près d’une quarantaine de comités ont été mis sur pied lors de la venue du pape en France fin septembre 1996. Les membres de ces divers comités, et les nouveaux militants, sont invités à organiser un banquet anti-interdits le 28 mars. Toutes les fédérations départementales de la Libre Pensée sont déjà engagées dans cette activité. On peut obtenir leurs coordonnées en téléphonant au 01 46 34 21 50. Un dossier historique et politique sera envoyé sur simple demande au Monde libertaire.


2002-2019 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Bettini: periodici anarchici | Cgécaf | Cartoliste | Placard