[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1997 (n° 1065 à 1104) > 1101 (20-26 nov. 1997) > [Des anarchistes russes au cercle suisse]

Besançon

Des anarchistes russes au cercle suisse

Le jeudi 20 novembre 1997.

Le groupe Proudhon de la Fédération anarchiste, contrairement aux autres formations politiques locales qui font profil bas sur le sujet, a décidé de ne pas laisser inaperçu le 80e anniversaire de la Révolution russe.

Le 19 novembre, nous projetions le film d’Hélène Chatelain, Makhno Paysan d’Ukraine, avant de faire une réunion publique le 21 avec notre compagnon René Berthier, pour faire le point sur le rôle des anarchistes dans la Révolution russe, sur l’opposition entre marxisme et anarchisme et sur les conséquences pour le mouvement ouvrier international de l’issue de cette révolution.

Mais avant cela, nous avions contacté des compagnons russes devant venir à Lyon pour le congrès de l’IFA, et mardi 4 novembre, ils étaient à Besançon pour nous parler de la situation en ex-URSS. Ioulia représentait la KRAS (Confédération révolutionnaire anarchosyndicaliste, section russe et biélorusse de l’AIT depuis l’année dernière), Youri représentait également la KRAS ainsi que la Fédération anarchiste de Biélorussie.

Ils nous ont décrit la situation politique et sociale dans leurs pays respectifs, marquée par la misère, le chômage, conséquences d’un capitalisme sauvage qui a remplacé le régime bureaucratique précédent, souvent au profit des mêmes personnes. Les salaires pour ceux qui en ont encore un ont chuté (salaire moyen : 300 FF). Pour beaucoup, les illusions sur l’économie de marché se sont donc assez vite envolées et il est logique que certains, surtout les vieux, soient nostalgiques du régime soviétique.

Dans ce contexte, il va falloir dire que la tâche des libertaires n’est pas facile. Aux difficultés financières s’ajoute la répression. Mais aussi bien en Russie qu’en Biélorussie, il semblerait que les thèses libertaires touchent une partie de la jeunesse.

À Moscou, nos compagnons ont dernièrement édité une brochure sur l’anarchosyndicalisme. Ils ont fait une campagne antimilitariste contre la guerre en Tchétchénie, conjointement avec l’association des mères de soldats tués à la guerre ; ils distribuent des tracts et ont ouvert un local à Moscou dans lequel ils ont organisé une bibliothèque comportant déjà plus de 1 000 titres. Ils préparent une campagne contre une prochaine augmentation du prix des loyers.

En Biélorussie, les compagnons libertaires ont une tâche encore plus difficile car le régime présidentiel de Loukachenko est encore plus répressif que le régime russe. En septembre 1996, un militant a d’ailleurs été tué par la police.

Une soixantaine de personnes s’étaient déplacées pour entendre le témoignage de nos compagnons de l’ex-URSS. Après leur exposé, un débat très animé s’est engagé, montrant l’intérêt suscité par les intervenants. Le résultat de la collecte réalisée à la sortie au profit du mouvement anarchiste russe et biélorusse l’a confirmé. En somme, sans intention polémique de notre part, une soirée au bilan globalement positif.

Groupe Proudhon (Besançon)





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones