[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Lire Han Ryner

Le jeudi 20 novembre 2003.

Les 28 et 29 septembre 2002, le Centre international de recherches sur l’anarchisme (Cira) organisait un colloque consacré à Han Ryner. Les débats ont eu lieu au Théâtre Toursky à Marseille. Les Actes du colloque [1] rassemblent toutes les communications qui sont suivies d’une œuvre de Han Ryner, L’individualisme dans l’Antiquité (1924).

Han Ryner (1861-1938) avait une personnalité aux nombreuses facettes. Il était philosophe, écrivain, anarchiste individualiste et pacifiste convaincu.

Il a été un ardent défenseur des victimes de toutes les répressions : Alfred Dreyfus, Eugène Dieudonné, les réfractaires et les insoumis, Sacco et Vanzetti, les objecteurs de conscience… Il a soutenu les essais de colonies naturistes libertaires. Il a participé aux mouvements anticolonialistes et a défendu les principes d’une éducation libertaire.

L’œuvre de Han Ryner se compose d’essais philosophiques et politiques, de romans, de pièces de théâtre ainsi que de textes de conférences et de milliers d’articles dans la presse. Il a été l’un des collaborateurs de l’Encyclopédie anarchiste de Sébastien Faure.

Baigné dans son enfance par la langue provençale, Han Ryner a fait partie du Félibrige. Il est l’un des rares anarchistes ayant participé à ce mouvement de défense de la langue. Plusieurs interventions dans ce colloque évoque ses liens avec la Provence ainsi que ses poésies provençales.

L’œuvre de Han Ryner a été traduite dans une dizaine de langues. Mais c’est sans doute en Espagne qu’elle a été le plus diffusée. Les idées individualistes de Han Ryner étaient connues dans les milieux libertaires espagnols. Ont été rappelées aussi ses idées pacifistes. Même pendant la première Guerre mondiale, il a participé à un grand nombre de petites revues pacifistes politico-littéraires. Il s’est également attaqué aux méfaits des religions et particulièrement de l’Église catholique.

Le colloque s’est conclu avec une intervention de Gérard Lécha intitulée « Han Ryner : apologie d’un bon sens pour le XXIe siècle ». Ses idées pacifistes et individualistes restent évidemment toujours d’actualité.


[1Actes du colloque Han Ryner, Théâtre Toursky, 28 et 29 septembre 2002, édités par le Cira et les Amis de Han Ryner. Paru le 24 octobre 2003 et distribué par le Cira, 3, rue Saint-Dominique, 13001 Marseille. Disponible à Publico.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones