[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

En vrac

Le jeudi 6 novembre 2003.

Beaucoup devaient l’attendre avec une certaine impatience, hé bien le voici tout chaud ! Je veux bien sûr parler du nouvel album de Kochise, dont le titre Plus dure sera la chute ainsi que les graphismes de la pochette, sont une manière d’hommage — si l’on peut dire — aux « événements » du 11 septembre. Les deux précédents disques étaient des 33 tours (et je ne parle ni des 45 tours ni des innombrables compils auxquelles le groupe a participé), là on a affaire à un 25 cm, et 6 titres sans autre surprise que celle, excellente, de retrouver les zicos en très bonne forme. Le style est toujours cet anarchopunk mordant qui évoque les questions féministe, impérialiste, électoraliste, sécuritariste, etc. dans la hargne et l’énergie, avec de bonnes touches mélodiques (ah, cette mandoline au-dessus des guitares !) et largement de quoi réfléchir. Un livret de 24 pages en couleurs, comprenant les textes des chansons, des articles se rapportant aux sujets abordés, des contacts (tout cela traduit en anglais, en allemand et en espagnol) accompagne le skeud, ainsi qu’une affiche.

La chose est largement distribuée par Maloka (BP 536, 21014 Dijon Cedex), mais on peut contacter Kochise en écrivant au Kiosk, 21ter, rue Voltaire, 75011 Paris, e-mail : kochise@voila.fr

On en profitera pour aller faire un tour sur le www.propagande.org, hébergeur gratuit et alternatif de sites web, où l’on retrouve Kochise et bien d’autres activistes encore. Internet étant un fourre-tout invraisemblable où il est souvent difficile de trouver la bonne info, on ne peut que saluer l’initiative de Propagande d’offrir là un portail, genre de fenêtre ouverte sur l’underground hexagonal. J’ai entendu dire que le site connaissait un certain succès, mais que ses initiateurs manquaient un peu de moyens et appelaient à un soutien, donc n’hésitez pas à prendre contact pour en savoir plus.

Un concert de soutien, justement, est prévu au CICP, 21ter, rue Voltaire, 75011 Paris, le 14 décembre prochain. À vos agendas !

Une autre bonne surprise, c’est ce journal intitulé Kraak — Info — Squat, manifestement édité par des squatteurs et squatteuses belges, étant donnée la teneur des articles. C’est un tabloïd de 8 pages où l’on parle (en français et en flamand) des manœuvres immobilières opérées en Belgique (Bruxelles, Brabant Wallon, Leuven, etc.) et des squats qui organisent tant bien que mal la résistance (Villa Skwattus Deï, La Teinturerie, Zone Okupée, etc.) face à la politique de répression et aux expulsions. Ça fourmille d’infos et donne une certaine dimension, bien vivante, à l’activisme développé dans les espaces autogérés. En plus, le journal est gratuit ! Par contre, pas d’adresse à part, parfois, celles des squats. Au hasard, voici celle de Skwattus Deï qui pourra sans doute établir le contact :

Skwattus Deï, Schapenstraat 29/Postbus 80, 3000 Leuven 3, Belgique, http://squat.net/leuven

Devinette : qui a dit « Faut pas prendre les enfants de Ravachol pour des anars sauvages » ? Une sympathique asso de Marseille qui, sous ce titre, propose une compil CD rassemblant une flopée de groupes du sud-est, dans un courant anarchopunk. En tout, 29 titres, ambiance instruments « tout à fond » et approximativement réglés, c’est pas toujours très fin d’ailleurs, la qualité du son est assez inégale (parfois même nettement pourrie !). Mais le tout reste franchement réjouissant vu la fraîcheur de l’initiative et la sincérité des initiateurs et/ou initiatrices. L’asso en question s’occupe apparemment de beaucoup d’autres choses, un fanzine, l’organisation de concerts, et projette l’ouverture de locaux et de squats. Bonne chance !

Contact : Acratos, c/o Tournez la page, 38, rue Saint-Pierre, 13006 Marseille





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones