[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

Présence

Le jeudi 27 novembre 2003.

Jacques déborde d’une gentillesse délicate portée par cette voix chaude, et surtout ce regard doux et bienveillant.

Jacques, c’est l’homme tranquille et pourtant si passionné dont la curiosité sensuelle reste sans bornes.

Ce qu’il découvre au détour de lectures, de rencontres, d’expériences, il en partage l’émotion avec des propos choisis et enthousiastes. Mais, avant la parole, Jacques écoute, d’une écoute attentive, profonde et chaleureuse, toujours animée par ce regard clair qui parfois disparaît derrière ces volutes de bidies qu’il fume sans compter.

Jacques aime intensément les gens, sans encombre il s’amuse de la bêtise ambiante mais se révolte des injustices, des grandes comme des petites.

Jacques, c’est l’ami, c’est même le grand frère de beaucoup, un grand frère dont on est fier, qu’on a plaisir à solliciter et parfois à chahuter. Chez lui, l’accueil se doit d’être attentionné et chaleureux.

Derrière son côté bohème, Jacques sait se montrer méticuleux et précis passant ainsi des heures à se jouer de la technique pour sortir quelques minutes de musique ou de sons, pour remettre en état un appareil maltraité, pour bricoler un système informatique.

Cette précision, il l’applique tout aussi bien pour détailler l’arôme d’un vin, le parfum d’une épice, la fréquence d’un son, le cadrage d’une image. Car, s’il sait la vie parfois sévère et rarement généreuse, il l’aime profondément et s’enthousiasme pour ce qu’elle peut livrer de plaisirs.

Jacques parle rarement de lui, sauf quelquefois pour évoquer un voyage, une rencontre, une émotion. Il faut souvent attendre le soir, ou plutôt le petit matin pour que parfois d’un air grave, tandis que son regard clair s’attriste, il dévoile une petite parcelle de lui. On peut mesurer, alors, la douleur d’un souvenir, l’incertitude d’un choix.

Jacques n’aime pas les superlatifs, son humilité l’en défend, mais je sais aujourd’hui qu’il va nous falloir beaucoup de volonté, de courage, d’imagination, d’humanité pour se montrer à la hauteur de ce qu’il représente pour nous tous.

Thierry de Lavau





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones