[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 1998 (n° 1105 à 1145) > 1115 (19-25 mars 1998) > [Femmes au foyer — Désir de travailler]

Femmes au foyer — Désir de travailler

Le jeudi 19 mars 1998.

Il est recensé deux millions et demi de femmes se déclarant « au foyer ». Bon nombre de discours politiques, religieux voire syndicaux nous ressassent les mêmes refrains. Les femmes auraient pleinement choisi cette situation, car leur place ne se doit-elle pas d’être auprès des enfants, à attendre le retour de travail du mari, en préparant des bons petits plats et en repassant les chemises !?

Or toutes les femmes n’ont pas choisi de rester à la maison. Certaines, découragées par le manque d’emploi auquel elles pourraient postuler, lassées par le chômage de longue durée, sans qualification, ou écœurées par les bas salaires qui leur sont réservés, arrêtent de rechercher du travail et se retrouvent dans la catégorie « femmes au foyer ».

Une enquête du ministère de l’Emploi et de la Solidarité démontre que « six femmes au foyer sur dix aimeraient travailler », c’est-à-dire être rémunérées pour un travail extérieur au domicile. Seulement 25 % d’entre elles motivent leur inactivité par le mariage, la maternité ou les enfants, et s’en trouvent satisfaites. 20 % ont dû renoncer à une vie professionnelle suite à un déménagement ou à cause de la profession de leur conjoint, 12,5 % sont contraintes de rester au foyer pour des raisons de santé. Pour 12,5 % d’autres femmes, c’est à cause du chômage. L’enquête révèle que même parmi les femmes qui volontairement restent au foyer, 46 % souhaiteraient travailler.

En fait, n’est-on pas fondé à penser que « le désir de travailler résulte avant tout de l’envie d’avoir une place dans la société » ? Voilà des chiffres qui démontrent que les discours les plus rétrogrades, traditionalistes et sexistes n’ont que peu de prise sur les femmes quant à leur envie d’être autonomes et inscrites socialement, même si pour une partie d’entre elles, momentanément ou plus durablement, leur univers social reste étriqué.

Hélène Hernandez
émission Chronique Syndicale (Radio libertaire)





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones