[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2001 (n° 1226 à 1262) > 1227 (11-17 janv. 2001) > [Le Vol des plus pauvres au profit des plus aisés !]

Accession à la propriété aux HLM de Paris

Le Vol des plus pauvres au profit des plus aisés !

Le jeudi 11 janvier 2001.

Les HLM de la ville de Paris, connus pour le système d’attribution des marchés au profit du financement du RPR, ont passé un cap supérieur dans le détournement de leur mission initiale (l’accession des pauvres à un logement à loyer modéré) en s’orientant vers l’accession à la propriété des plus aisés de leurs locataires HLM.

Le sinistre Michel Bulté (adjoint chargé de l’urbanisme et du logement à la mairie de Paris) renforce l’orientation de l’action des HLM en direction des classes moyennes/supérieures, au détriment des moyens mis pour ceux qui en ont réellement besoin, au prétexte que « faire de l’accession à la propriété, ça ne coûte pas plus cher à la collectivité que de construire des HLM » !

Au total c’est déjà 297 logements qui ont été vendus et livrés dans le cadre de ses « opérations d’accession sociale à la propriété ». Quand on voit les deux critères obligatoires pour bénéficier des ces appartements (être locataire HLM et satisfaire aux plafonds de revenus du prêt à taux zéro : jusqu’à 15 700 francs net mensuels pour une personne, 20 150 pour deux personnes, 24 591 pour quatre personnes), on « comprend » qu’il y ait eu parfois trois nuits et quatre jours d’attente avant le jour de la mise en vente ! Après un délai obligatoire de cinq ans, ces logements (parfois de luxe) pourront être revendus avec une culbute confortable puisqu’ils auront été achetés en moyenne cinquante pour cent moins cher que le prix du marché. Face à l’affluence prévisible aux prochaines ventes, la mairie prévoit de procéder au tirage au sort des candidatures chez un huissier.

Chirac, qui a été 18 ans maire de Paris et qui a organisé la relégation des pauvres hors de Paris, a rejoué le coup de la fracture sociale le 15 décembre dernier en déplorant, sans honte, le manque de logements sociaux, lors de la convention de la Fédération française du bâtiment. Rien que sur Paris, les estimations officielles font ressortir un manque de 75 000 logements HLM, issu directement de la politique menée par la ville de Paris depuis des années.





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones