[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2001 (n° 1226 à 1262) > 1241 (19-25 avr. 2001) > [Les Chauffeurs ne veulent pas être des contrôleurs !]

Grève des transports à Rennes

Les Chauffeurs ne veulent pas être des contrôleurs !

et communiqué de presse
Le jeudi 19 avril 2001.

Les conducteur du STAR (Service de transport de l’agglomération rennaise) sont en grève depuis trois semaines car ils refusent le rôle de contrôleur que leur direction veut leur faire jouer. Sans être d’accord avec leur solution alternative, nous soutenons leur volonté de pas devenir un élément de l’appareil répressif. Interview de Yvon délégué du personnel CGT à la STAR.



ML : Pourquoi êtes-vous en grève ?
Yvon :
La direction a pour projet la montée par la porte avant des passagers, nous demandons le retrait immédiat du projet pour plusieurs raisons. Le conducteur ne peut pas être à la fois conducteur, receveur et vérificateur. Si le conducteur contrôle, cela va entraîner une diminution de l’effectif au niveau des contrôleurs. D’après le projet de la direction, le conducteur devra s’assurer que l’usager a son titre de transport et s’il ne l’a pas il devra appeler le central pour que les contrôleurs puissent agir, ce qui met en danger la sécurité des conducteurs. Les conducteurs ne sont pas là pour faire de la répression, c’est pas leur boulot.

ML : Avez-vous un projet alternatif ?
Yvon :
Oui, nous demandons une augmentation de l’effectif au niveau du contrôle. Nous demandons à ce que les tarifs soient réduits pour les étudiants (ils sont 60 000 à Rennes) nous demandons aussi une plus grande présence humaine ce qui entraînera moins de fraude. Avec le nouveau projet, on fait tout porter sur le conducteur, ce qui n’est pas normal.

ML : Et que pensez-vous de notre revendication de la gratuité pour tous ?
Yvon :
Sur le fond on n’est pas contre. Mais c’est à la mairie de décider, pour nous ce n’est pas vraiment le débat.

ML : Y a-t-il eu des menaces patronales ?
Yvon :
Oui. Une fois, ils ont voulu faire sortir les bus malgré le piquet de grève, aussi on reçoit des lettres nous disant qu’on est en rupture de contrat… c’est faux, mais ça peut impressionner.

ML : Et la poursuite du mouvement ?
Yvon :
Ça dépend de la direction. S’ils maintiennent leur projet on va continuer, après trois semaines de grève on va pas s’arrêter comme ça.

propos recueillis par Yves. — groupe La Commune (Rennes)


Communiqué de presse de groupe La Commune

Conflit du STAR

Le groupe La Commune de la Fédération anarchiste apporte son soutien total au personnel en grève du Service de Transport de l’agglomération rennaise (STAR). Nous dénonçons les pressions de tous bords exercées sur les grévistes et les contre-vérités propagées par la direction de la régie et les politiciens : ceux-là même qui décident la fermeture de lits d’hôpitaux, de classes, n’ont de leçons de service public à donner à personne. Nous considérons que la solution véritable qui garantit réellement l’égalité des citoyens, est la gratuité des transports en commun comme de l’ensemble des services publics.

Cette solution est applicable immédiatement, nous l’affirmons : ce sont en effet les subventions (notre argent versé aux impôts) diverses qui assurent l’essentiel du financement des transports en commun, et nombre d’économistes, qui n’ont pourtant rien de révolutionnaire, admettent que les usagers ne paient en fait que la fabrication des tickets, l’entretien des machines à composter et les contrôleurs. La gratuité, même dans le système actuel, reviendrait donc moins cher à la société, provoquerait moins de conflits de tous genres, et assurerait l’égalité de toutes et tous dans l’accès au service au public. Mais, dans un système capitaliste qui ne reconnaît et ne valorise que des rapports marchands et d’exploitation, l’idée même de gratuité est interdite.

La Fédération anarchiste appelle, sur cette base d’exigence de gratuité, tous les usagers qui sont aussi le plus souvent des travailleurs et des travailleuses, à la solidarité active avec les grévistes de la STAR.

Fédération anarchiste
c/o MJC La Paillette (rue du pré de Bris, 35000 Rennes) ou c/o Local Anarchiste Rennais (9 rue Malakoff, 35000 Rennes — Permanences les mercredi et samedi de 15 h à 19 h — Tél : 02 99 67 92 87).

Email : mailto:groupe-la-commune@federation...
Site web : http://www.citeweb.net/la-commune-f...





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones