[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2001 (n° 1226 à 1262) > 1231 (8-14 févr. 2001) > [Sicko, antimilitariste yougoslave libéré !]

Sicko, antimilitariste yougoslave libéré !

Le jeudi 8 février 2001.

Notre ami Srdjan Knezevic « Sicko » a été libéré, après avoir été déféré devant la cour de justice de Nis, et gardé à vue pendant 24 heures. Le juge a indiqué qu’il s’agissait d’une mesure de contrôle, en relation avec le refus de Sicko de retourner dans son unité militaire pendant la guerre au Kosovo.

Selon les avocats du Comité yougoslave des avocats pour les Droits de l’Homme, il est accusé en vertu de l’article 217 du code pénal yougoslave, du crime d’« abandon de poste et désertion de l’armée de Yougoslavie ». Pour tous ses amis, il ne fait aucun doute que l’arrestation de Sicko est à mettre en relation avec son activité de coordonateur de la campagne pour l’adoption de la loi sur l’objection de conscience, et le raccourcissement du service militaire. Il a ainsi participé à de nombreuses conférences, dans différentes villes du pays, et a rassemblé 30 000 signatures (le pays compte 8 millions d’habitants), chiffre nécessaire pour présenter une initiative au parlement.

L’armée a d’ores et déja répondu très négativement à cette campagne, et des articles de dénonciation des anti-militaristes sont apparus dans le journal officiel du pouvoir, Politika.

À la suite de cet incident, la police militaire a empêché Sicko de se rendre en Suisse, où il devait présenter cette campagne à l’invitation des anti-militaristes suisses et des organisations d’émigrés yougoslaves.

À n’en pas douter, l’affaire ne fait que commencer. Elle met en évidence le rôle de pantin de Milosevic, entre les mains des militaires, qui se sont choisis une nouvelle marionnette, plus présentable pour l’occident.

Ils ne se trompent pas d’ennemi, en laissant Milosevic libre de parader et en arrêtant les anti-militaristes… Si vous souhaitez être informés régulièrement des activités des anti-militaristes yougoslaves, si vous souhaitez faire connaitre leur campagne ou la relayer autour de vous, nous mettons à votre disposition du matériel de soutien.

Le secrétariat international de la CNT française,
d’après des infos du groupe Pro-AIT de Belgrade et des Femmes en Noir de Belgrade


CNT AIT (Secrétariat International),
B.P. 186, 89003 Auxerre Cedex ;
tél/fax : 05 61 52 86 48.
cnt.ait@wanadoo.fr





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones