[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire
Accueil > Archives > 2003 (n° 1301 à 1341) > 1309 (27 févr.-5 mars 2003) > [200 manifestants et manifestantes à Brest]

Contre les lois sécuritaires et la répression policière

200 manifestants et manifestantes à Brest

Le jeudi 27 février 2003.

Depuis la fin du mois de janvier un Collectif AntiRépression s’est constitué à Brest.

Ce collectif s’est créé à la suite de la violente répression qui eu lieu à Rennes le 25 janvier après la manif contre les LSQ-LSI.

Samedi 22 février nous organisions notre troisième manifestation. Environs deux cents personnes se sont donc retrouvés à 14 heures place de la Liberté pour dénoncer la répression et les lois sécuritaires. La répression qui vient d’ailleurs de monter d’un cran puisque l’un des militants du CAR doit passer en justice le 2 mai, du fait de sa participation aux précédentes manifs. La police lui reproche d’avoir dit des gros mots, « outrages à agents », qu’ils appellent ça.

Dans une ambiance bon enfant le cortège a sillonné les rues de la ville faisant des haltes au commissariat central, à la sous-préfecture et au palais de justice. À chaque fois un texte à été lu devant ces bâtiments peu sympathiques. Parmi ces textes nous pouvons citer celui lu au palais de justice :

« Nous aimerions pouvoir dire comme un certain Charles Pasqua que nous sommes confiants dans la justice de notre pays. Mais nous ne sommes pas Charles Pasqua. Et cette justice à multiples vitesses nous laisse craindre le pire. Il semble en effet plus grave pour elle de dire quelques gros mots aux policiers que de voler des milliards dans les caisses l’État. Ces milliards qui d’ailleurs avaient précédemment été volés aux pauvres. Nous craignons d’elle, c’est vrai, le pire, mais nous lui faisons savoir qu’à chaque fois qu’elle condamnera l’un des nôtres, elle fera grandir notre colère, notre nombre et surtout notre détermination. Cette justice construite par une société inique n’est en fait qu’injustice. La justice, la vraie, ne naîtra que de la révolte du peuple. »

En dehors du collectif organisateur, le CAR, on pu remarquer la présence du MNCP de Morlaix, de Démo-terre-happy du centre Bretagne, de Rage de Brest et de la Fédération anarchiste (avec le renfort de militantes et militants de Rennes et de Lorient).

Retrait des lois sécuritaires !

Arrêt des poursuite contre nos camarades !

Arrêt des violences policières et des contrôles d’identité !

Liberté d’expression,de réunion et de manifestation !

Christian, groupe FA de Brest





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones