[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAuteur·trice·sAdministrationSite du Monde libertaire

La Philanthropie…

le 8 mai 2004
Le mercredi 5 mai 2004.

Les philanthropes, les ouvriers et les charpentiers ont décidé d’un commun accord de travailler l’enchaînement pour l’année 2004. Ainsi, Pierre Michel, invité le 27 mars plongeait les nombreux auditeurs et auditrices de Radio libertaire dans l’univers d’Octave Mirbeau.

Le 8 mai, c’est au tour de Bernard-Marie Garreau de reprendre le marteau. Il a pour lourde tâche de faire (ou refaire) découvrir Marguerite Audoux, couturière-écrivaine, née en 1863. Les animateurs et l’invité disposent d’une 1 h 30 pour tracer hâtivement la vie, l’œuvre de Marguerite.

Femme simple menant une existence humble, Marguerite est rongée par les soucis quotidiens. Famille déstructurée, problèmes financiers etc. Une rencontre avec Michel Yell va bouleverser sa vie et surtout lui donner la possibilité de mener à bien ce dont elle rêve secrètement depuis bien longtemps. Écrire.

Un nouveau cercle d’amis : Charles-Louis Philippe, Léon-Paul Fargue lui offrent l’occasion de partager, échanger, réfléchir sur la société. Enfin, susciter la production d’écrits.

Loin des charivaris de l’écriture académique, l’auteur invite le lecteur à se promener, comme un frêle papillon, à découvrir, à questionner le monde du travail dans la première moitié du xxe siècle. Quelques atouts à cela, elle rédige ses récits d’une manière simple, limpide. La structure du récit, la syntaxe, la ronde des mots, le contexte s’inscrivent dans une banalité féroce. Mais cette férocité déploie la force, la ténacité de cette écrivaine tardive. Comme quoi tout le monde peut écrire, mais tout le monde ne peut pas être publié et reconnu par les autorités lettrées.

Octave Mirbeau, ainsi touché pars la simplicité de Marguerite, entreprend tout, et parvient à l’imposer dans les milieux littéraires. La littérature prolétarienne peut à partir de l’année 1910, compter un membre de plus dans cet univers.

Zohra


À lire

  • Marie-Claire, L’Atelier de Marie-Claire, Douce Lumière, contes, articles, etc.
  • Biographie (très étoffée) : Marguerite Audoux, la couturière des lettres, Bernard-Marie Garreau, édition Tallandier-Figures de proue, 1991.
  • à éviter Marguerite Audoux, Georges Reyer Grasset 1942.




Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones