[Archives du Monde libertaire] • ArchivesArticles du Monde libertaire en ligneIndexationSommairesAdministrationSite du Monde libertaire

Chroniques de la toile

6
Le jeudi 22 janvier 2004.

Après avoir parlé des grands Stirner et Bakounine, arrêtons-nous sur deux personnes moins connues mais oh ! combien intéressantes. Une est italienne, il s’agit de Errico Malatesta (1853-1932).

Nos amis des Increvables Anarchistes http://increvablesanarchistes.org nous disent que Malatesta « était, jusqu’à il y a quelques années, largement méconnu en France ». Ils ont publié en ligne une notice biographique intellectuelle très intéressante.

Ils citent Alfred Rosmer qui disait de Malatesta qu’il « était une des plus belles figures de l’anarchisme. Obligé plus d’une fois de s’enfuir d’Italie pour échapper à la répression, il réapparaissait dès qu’une circonstance favorable se présentait et reprenait son activité comme s’il était parti la veille ».

Ce qu’il écrit, en 1924, sur la nécessité de la terreur au cours de la révolution n’a pas pris une ride. Je vous laisse le découvrir. http://bibliolib.net/Malatesta-terreurrev.htm.

En 1927 a lieu dans le milieu anarchiste un grand débat provoqué par l’échec de la révolution russe. Errico Malatesta y prend part.

Comme pour le sujet précédent, ce qu’il dit reste d’actualité à propos de ce désir d’organisation toujours resurgissant dans nos discussions : http://bibliolib.net/Malatesta-orga 1927.htm.

La nationalité de la deuxième personne est difficile à définir, elle est internationale.

Le 4 août 1939, un mandat d’amener est lancé, par la police française, pour attaque à main armée, contre un individu appelé Charles Ridel.

Qui est cet homme dangereux ? Nous le connaissons sous le nom de Louis Mercier Vega (1914-1977). Le bulletin bibliographique À Contretemps lui a consacré son numéro 8, en juin 2002.

On y trouve des choses très intéressantes dont un des trop rares textes publiés en ligne qui existe hormis celui publié par ces moines copistes anarchistes dont nous avons déjà parlé la dernière fois et dont le site vaut qu’on y retourne sans cesse : http://bibliolib.net.

Il s’agit d’une courte étude sur le monde anarchiste d’hier mais qui reste valable aujourd’hui. Ce bulletin bibliographique gratuit (merci aux donateurs !) est en ligne à l’adresse suivante : http://acontretemps.plusloin.org.

À bientôt.

L’araignée

D’accord, pas d’accord, écrivez à araignee@ plusloin.org


2002-2017 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco : 100 ans de presse anarchiste | Cgécaf | Cartoliste | Placard